REFLEXION

SAYADA : Le wali lance les travaux de l’aérogare

Ce jeudi, le wali de Mostaganem, M. Temmar Abdelwahid et son exécutif, accompagné des autorités militaires de la wilaya, a procédé au lancement des travaux de réalisation de l’aérogare de l’aérodrome de Debdaba, dans la commune de Sayada.



Lors de sa visite d'inspection effectuée au site de l'aérogare de Debdeba à 4km du centre de Mostaganem, le wali de Mostaganem a révélé que le projet de l'aérogare sera fin prêt l'année prochaine. Rappelons que tous les dispositifs administratifs : avis d'appel d'offres et étude ont été achevés, ainsi que l'enveloppe financière affectée au projet. Notons que 100 millions de dinars ont été débloqués sur le budget de la wilaya pour lancer les travaux. Il s'agit de l'extension de la piste d'atterrissage sur une distance de près de 2000m et la construction d'une tour de contrôle et une aérogare d'accueil. L'aérogare de Mostaganem est spécifique ; c'est une aérogare fret mixte (militaire et civil ) de transport de marchandises et voyageurs .La première destination sera interne Mosta -Alger en attendant son agrandissement pour desservir les lignes étrangères. Le wali a également fait savoir qu'il a entamé des discussions avec plusieurs compagnies aériennes dont Tassili Airlines. Le dossier de l'aérogare sera géré de la même façon que la gare maritime comme a dit le wali : ‘’tout doucement et on va le faire grandir’’, " l'appétit vient en mangeant ". Signalons que le wali Temmar avait déposé un dossier bien  ficelé avec business plan entre les mains de Monsieur Bedoui ministre de l’intérieur l’année dernière qui fut très convaincu et charmé par cette initiative. L’aéronautique est ancrée dans la wilaya de Mostaganem depuis  plus de 100 ans puisque déjà en 1911 Jules Védrines  termina son vol dans la tranchée de la voie ferrée à Mazagran, déclenche ainsi l’enthousiasme et l’envie de prendre l’avion au sein de la population. Il faut attendre  1930 pour qu’un avion se pose à Ain Nouissy, qui est également le premier avion de tourisme d’Afrique du Nord : le célèbre Caudron 161 F-AIPV. C’est fait aujourd’hui grâce aux efforts de tous, cela commencera par les avions de fret pour l’exportation de nos cultures primeurs qui font parties des meilleures du monde, avec en parallèle un aéroclub, puis une école de pilotage avec simulateur de vol dernière génération, pour terminer en aéroport international, c’est pas un rêve puisque déjà en 1930 le premier avion de tourisme d’Afrique du Nord : le célèbre Caudron 161 F-AIPV sera à l’aérodrome d’ Ain Nouissy, notant bien que le chef de l’exécutif a beaucoup insisté sur la mise en exploitation également d’un aéroclub car Mostaganem fut le berceau de cette activité en Algérie et ce, depuis 1931, alors pourquoi pas aujourd’hui.

Belayachi Naboussi
Vendredi 16 Juin 2017 - 19:20
Lu 853 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 21-10-2017.pdf
3.47 Mo - 20/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+