REFLEXION

SANTE SCOLAIRE A ORAN : Les UDS lutteront désormais contre le tabagisme

Il a été procédé, mercredi dernier, à l’installation de commissions de lutte contre le tabagisme en milieu scolaire au niveau des unités de dépistage et de suivi (U.D.S.) de la wilaya, afin de réduire le phénomène du tabagisme au niveau des structures pédagogiques, qui s’est accentué au cours des dernières années et a commencé à prendre un tournant dangereux, du moment qu’aujourd’hui, il commence à toucher le cycle primaire, alors qu’il était limité auparavant uniquement au cycle moyen et secondaire, comme l'a déclaré le Secrétaire général de la Direction de l'éducation.



Cela a incité les responsables des secteurs de l'éducation et de la santé, à tirer la sonnette d’alarme, afin de prendre les mesures nécessaires pour lutter contre ce phénomène. Dans le même cadre, le chef de service de santé scolaire et de prévention à la Direction de la Santé et de la Population de la wilaya d'Oran, Dr « Boukhari », a rapporté que durant l'année 2013, il a été annoncé quelques ratios liés à la propagation du phénomène de tabagisme dans les établissements pédagogiques, où il a été recensé 9% des fumeurs en cycle primaire et 13% en cycle moyen, ainsi que 21% au niveau du cycle secondaire, toutefois, selon ce dernier, ces chiffres pourraient être revus à la hausse, en particulier après la propagation de la culture du narguilé ou la chicha dans la société algérienne. Quant au secrétaire général de la Direction de l'éducation, il a déclaré dans ce contexte, que l'objectif de l’opération de l’installation des commissions, est de créer un espace éducatif sans tabac, à travers la sensibilisation des élèves par les enseignants sur les dangers de ce fléau, ainsi que l'organisation de campagnes de sensibilisation à l'intention des parents d'élèves, ainsi que les campagnes de sensibilisation liées à la vente de cigarettes, pour éviter la livraison de ces produits à ces élèves scolarisés. Il est à souligner que cette rencontre a été organisée par la Direction de l'éducation, en coordination avec la Direction de la Santé, en présence des inspecteurs, des médecins impliqués dans la santé scolaire, en plus des directeurs des établissements d'enseignement. Il est à rappeler que le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M. « Abdelmalek Boudiaf» a déjà souligné la nécessité que le programme de santé scolaire doit avoir beaucoup d'intérêt, et ce à travers l'organisation de visites périodiques qui doivent toucher tous les élèves, et ce, au plus tard le 15 octobre prochain, cette opération sera supervisée par les unités de diagnostic précoce et de suivi, renforcées par des équipes médicales des établissements de santé de proximité.

Touffik
Samedi 3 Octobre 2015 - 17:45
Lu 226 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+