REFLEXION

SANTE PUBLIQUE : Les allergies aéroportées sont les plus répandues à Oran

Plusieurs facteurs interviennent dans l’évolution des allergies dont le développement économique et l’industrialisation et Oran est la ville la plus industrialisée de la région, du fait que la région Ouest algérien connaît une évolution exponentielle des allergies aussi bien alimentaires qu’autres et Oran vient au premier rang, a indiqué le président de la Société de pédiatrie de l’Ouest (SPO).



Malgré l’absence d’études épidémiologiques sur les allergies dans la région ouest du pays, le "constat fait sur le terrain montre une évolution exponentielle de tous types d’allergies", a relevé Dr El Amine Kabouya en marge de l’ouverture du 10ème congrès de la SPO. "Plusieurs facteurs interviennent dans cette évolution dont le développement économique et l’industrialisation et Oran est la ville la plus industrialisée de la région", a-t-il précisé, ajoutant : "C’est le prix du développement à payer". Les allergies aéroportées telles l’asthme sont les plus répandues dans la région. Pour ce qui est de la prise en charge, "elle s’est nettement améliorée depuis une dizaine d’années, particulièrement par le biais de la formation continue des pédiatres", a affirmé Dr Kabouya. "Actuellement, nous maîtrisons la maladie respiratoire parce que nous disposons de toute la thérapeutique de cette pathologie", a-t-il dit. Plus de 200 congressistes participent à ce rendez-vous scientifique qui a pour objectif la formation médicale continue des pédiatres, des généralistes et des professionnels de la santé, dans le but d’améliorer leurs connaissances sur les soins prodigués aux enfants. Plusieurs thèmes seront abordés par des experts Algériens, Français, Tunisiens et Marocains lors de cette manifestation dont "La diversification alimentaire, quand, comment et pourquoi ?", "L’allergie au blé" et "Le rôle de l’alimentation des premiers mois de vie dans les maladies".

Medjadji. H
Mercredi 26 Juin 2013 - 09:35
Lu 111 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+