REFLEXION

SAISON ESTIVALE A ORAN : Plus de 24 millions de vacanciers ont visité El Bahia

Les plages d'Oran ont enregistré lors de la saison estivale de cette année, un grand nombre de vacanciers qui ont profité de la mer et des plaisirs de la nage, qui est un moyen privilégié de loisirs qui attire beaucoup de citoyens, mais elles ont diminué de façon significative avec la rentrée sociale, où le nombre d’estivants qui ont afflué, avant-hier vers les 33 plages surveillées, a atteint, 2000 personnes, tandis que les plages de la wilaya ont reçu dimanche dernier, 3500 vacanciers.



Par ailleurs, la Direction de la protection civile de la wilaya d’Oran, a été en mesure cette année, depuis l'annonce du début de la saison estivale, le 1er du mois de Juin jusqu'au 7 du mois de Septembre, de sauver 2478 personnes d'une mort certaine, la majorité  d’entre elles, sur les plages de  Madagh, Bomo, les Andalouses 1 et 2, comme il a été porté secours sur les lieux à 2012 personnes, et l’évacuation de 513 personnes vers les centres de santé à travers 5010 interventions. Par ailleurs, il y a lieu de signaler que plus de 24.491.100 estivants ont afflué sur les plages d’El Bahia, où il a été enregistré le décès de 07 personnes par noyade, dont les corps de 04 d’entre elles ont été repêchés au niveau des plages non surveillées, à savoir la plage d’El Mactaa, la Madrague, et la zone rocheuse à la grande plage de Bethioua, tandis que la cinquième victime,  est morte par noyade à la plage Saint Germain en dehors des heures de surveillance et un autre à la plage d’Eden, comme il a été enregistré l’évacuation d’un jeune homme qui a été grièvement blessé après avoir été violemment percuté par un Jet Ski, où il a rendu le dernier souffle au niveau de l’hôpital d’Ain Turck. Dans le même contexte, la direction de la protection civile de la wilaya d’Oran, a mobilisé tous les moyens humains, y compris 33 chefs de centre de surveillance, 66 maitres-nageurs professionnels, ainsi que 260 maitres-nageurs saisonniers, 18 plongeurs, 5 médecins et 8 officiers qui avaient la mission de patrouiller quotidiennement à travers les 33 plages surveillées, pour protéger les estivants. De même que d’importants moyens matériels ont été mobilisés par la direction de la protection civile de la wilaya d’Oran, à savoir des zodiacs et des équipements médicaux adéquats mis à la disposition des médecins, en vue de  fournir les soins appropriés, tandis que la baignade au niveau des plages non surveillées, reste une importante source de cas de noyade, et dans ce contexte, le rôle des familles reste très important dans la sensibilisation de leurs enfants, pour les avertir du danger éminent au niveau des plages non autorisées à la baignade.

Touffik
Mercredi 9 Septembre 2015 - 17:12
Lu 227 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+