REFLEXION

SAISON ESTIVALE A ORAN : Activation du dispositif de prévention contre les MTH

Nous avons appris de source proche de la wilaya d’Oran, que neuf commissions représentant les secteurs de l’hydraulique, le commerce, la santé, la protection civile et les services de sécurité, ont été installées, dans le cadre du plan de lutte contre les maladies à transmission hydrique MTH, zoonoses et les intoxications alimentaires, très répandues durant la saison estivale.



Il s'agira, dans le cadre de ce dispositif, de renforcer les activités de base comme la surveillance épidémiologique des maladies à déclaration obligatoire, la surveillance des eaux, le contrôle de l'hygiène et de la salubrité des établissements à caractère alimentaire, ainsi que le contrôle des eaux de baignade. Il est également prévu de renforcer toutes les activités de lutte intersectorielle et d'intensifier les actions d'information et de sensibilisation au niveau des médias. L'intervention des commissions de la prévention se décline en deux volets : le premier concerne les produits alimentaires, alors que le deuxième concerne les prélèvements et analyse de l'eau potable, ceci afin de protéger les citoyens des MTH (maladies à transmission hydrique). Il s'agira de prévenir les pathologies estivales et à expression épidémique, entre autres, les maladies à transmission hydrique (MTH), les toxi-infections alimentaires collectives, les accidents domestiques, la conjonctivite, les diarrhées de l'enfant, la rage, les comportements à risque (maladies sexuelles, sida, tabac, toxicomanie et alcool), l'hygiène alimentaire et tous les dangers liés à la canicule et aux méfaits du soleil. Selon un médecin du service de la prévention de l'hôpital d'Oran, «la protection contre les MTH est très importante, surtout en été où les microbes et toutes sortes d'infections et d'intoxications sont légion». Concernant la protection du consommateur, les mêmes services comptent mener des campagnes de contrôle qui concerneront glaciers, crémeries et boucheries, soit les commerçants proposant des produits périssables et, donc, sources d'intoxications. Un travail de sensibilisation sera mené et touchera les revendeurs, les gérants des restaurants, entre autres, ceci afin d'instaurer «la culture de prévention au sein de ces endroits stratégiques». En effet, dans le but de garantir un été sans problème sanitaire, les services de prévention de neuf établissements sanitaires de la wilaya ont été chargés de mener des descentes dans les commerces et les établissements à caractère alimentaire (restaurants, boulangeries, boucheries, cafétérias…). Les contrôles en aveugle seront intensifiés dans les communes balnéaires pour assurer de meilleures conditions d'accueil aux estivants. Les équipes sanitaires seront également chargées, rappelle-t-on des contrôles de la qualité microbiologique de l'eau de mer pour s'assurer que les eaux de baignade ne sont pas polluées. Pour ce qui est des intoxications alimentaires collectives, des brigades mixtes composées des agents de la direction du commerce et des agents de la direction de la santé seront désignés pour contrôler les salles des fêtes en activité à Oran. L'autre cheval de bataille des commissions concerne la lutte contre les moustiques, les animaux errants (chiens et chats) et les rats… Dans cet objectif, une campagne d'abattage des chiens errants sera organisée.

Medjadji H.
Dimanche 8 Juin 2014 - 10:34
Lu 436 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+