REFLEXION

SAISON ESTIVALE : 4 morts par noyade à Mostaganem et Tlemcen



Deux morts par noyade à la plage Sidi El Majdoub

SAISON ESTIVALE : 4 morts par noyade à Mostaganem et Tlemcen
De source bien informée, le vendredi 08 juillet 2011, aux environs de 15 heures 30 minutes, un jeune homme estivant a trouvé la mort par noyade au niveau de la plage de Sidi-El-Majdoub côté Est, dans une zone rocheuse, implantée dans le littoral de la commune de Mostaganem, repêché par les éléments de la protection civile sans vie. Le corps de la victime fut transporté à la morgue de l’hôpital de Mostaganem. A cet effet, une enquête a été ouverte par les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale locale, pour déterminer les circonstances de cette noyade. Par ailleurs, dans la même journée, une autre noyade à eu lieu à la plage de Chélif, distance à 10 km à la sortie est du chef-lieu de Mostaganem, où la dénommée M.A, âgée de 40 ans, originaire de la wilaya de Mascara à trouvé la mort à la dite plage dans une zone non surveillée et ce, d’après les informations recueillis, où une enquête à été ouverte par la brigade territorialement compétente, pour déterminer les causes de cette noyade. M.Touati

Deux autres enregistrées à Tlemcen

Deux décès par noyade ont été enregistrés à la station balnéaire de Rechgoun depuis le début de la saison estivale. Ces deux victimes sont, selon notre source, des jeunes de 19 et 22 ans, décédés en début du mois de juillet. Ce nombre réduit par rapport à l’an dernier, revient à la vigilance et le savoir faire des services de la protection civile et de la gendarmerie nationale, qui ne ménagent aucun effort pour sensibiliser les baigneurs d’une part, et intervenir au bon moment pour empêcher des comportements dangereux de la part des estivants en majorité des jeunes. En effet, dans la même période de la saison estivale précédente, pas moins de 8 décès étaient enregistrés dans les plages de la localité, selon la même source. Une affluence record est observée cette saison particulièrement durant ce mois de juillet. Plusieurs postes de brigades de la gendarmerie nationale ainsi que ceux de la protection civile sont installées dans tous les coins de l’immense plage de Rechgoun. Gendarmes et surveillants de baignade sont à pied d’œuvre le long de la plage et dans les artères principales de la ville de Rechgoun. Omar Tefili

Réflexion
Dimanche 10 Juillet 2011 - 09:59
Lu 955 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+