REFLEXION

SAINT-JULES: Des citoyens ont bloqué la route hier

Devant de la détérioration de leurs conditions de vie, et l’écroulement partiel de leur bâtisse, les habitants d’un Haouch situé au 4 rue Benmimoun Miloud, ont décidé de bloquer la route et de protester d’une manière pacifique. C’est une façon pour eux d’interpeller les responsables locaux qui tardent à trouver une solution urgente à leur cas.



SAINT-JULES: Des citoyens ont bloqué la route hier
Vivant dans ce Haouch depuis des années, ils n’ont jamais pu bénéficier de logements décents malgré leurs multiples demandes. Ayant frapé à toutes les portes, aucune solution ne leur a été proposée. La dernière solution qui leur a été proposée est leur relogement dans des tantes à la cité « El Houria » mais elle ne les arrange guère car en plus de l’insécurité, disent-ils, aucune commodité n’a été prévue pour leur permettre de passer cette étape provisoire bien sûr dans de bonnes conditions, ni eau, ni électricité et surtout pas de sanitaire. Un des locataires trouve cette solution absurde et incompréhensible, il nous déclarera ceci : « Pour nous les hommes c’est toujours facile d’aller dans une cafétéria ou même dans un endroit discret puisqu’on n’a pas le choix mais comment vont faire nos femmes et nos enfants ? Est-ce que cette décision est réfléchie ? ». Une autre femme ne comprend pas pourquoi leur cas n’est pas pris en considération et pourquoi les responsables tardent-ils à trouver et à prendre une décision ? Mère de deux filles qui sont malades de cette situation et des odeurs nauséabondes qui se dégagent de la bouche d’égout située à l’intérieur du Haouch, elle a été contrainte de se séparer d’elles et de les laisser vivre chacune chez une tante, afin d’éviter que leur cas ne se complique davantage. Ces dernières ont développé des maladies respiratoires et doivent se soigner régulièrement. D’après un des locataires qui nous a saisis, une solution urgente sera proposée aux locataires après l’intervention des responsables concernés qui ont promis de faire le nécessaire. La route a été rouverte à la circulation peu après midi et demi. Il faudrait signaler qu’aucun incident n’a eu lieu et que les habitants du haouch ont ressenti une grande joie et un grand soulagement et attendent maintenant que cela se concrétise sur le terrain, et le plus vite possible. Nous avons appris du Chef de cabinet de la wilaya que M. le wali a été très attentif au problème de ces habitants et qu’une solution allait être trouvée dans les meilleurs délais.

Nassim Walid
Samedi 7 Mai 2011 - 13:29
Lu 348 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+