REFLEXION

SAIDA : Un cambrioleur assassine une sexagénaire

La brigade criminelle relevant de la police judiciaire près la sureté de wilaya de Saida, a réussi en fin de semaine à éclaircir le mystère de l’assassinat d’une femme, une sexagénaire, à la cité populaire « La Marine », à Saida, dont le suspect impliqué dans cette affaire est un jeune âgé de 27 ans arrêté grâce au professionnalisme des éléments de la brigade de la police scientifique qui ont prélevé les empreintes digitales de l’assassin au niveau de la scène du crime.



Les faits de cette affaire remontent à la nuit de l’Aid El Adha, lorsque le dénommé H.M, âgé de 35 ans s’est présenté aux services de sécurité à Saida pour signaler la disparition de sa tante, répondant aux initiales de B.Z, indiquant qu’il a essayé de la contacter plusieurs fois par téléphones, mais sans réponse. Agissant sur la base de cette information, les éléments de la brigade, en collaboration avec la police scientifique se sont déplacés au domicile de la victime situé au quartier populaire « la Marine » connu à Saida, où ils ont découvert le corps de cette dernière dans un état de putréfaction avancée. Après notification des autorités judiciaires, la police scientifique a entamé des investigations sur le lieu du drame en prélevant des empreintes digitales, où un bouton d’une tenue sportive a été découvert. L’analyse des empreintes soumise au système de recherche automatisé s’est avérée positive et concordait avec les empreintes d’un repris de justice répondant aux initiales de M.M, âgé de 27 ans. Il a été également prouvé que le bouton trouvé sur le lieu du crime appartenait bel et bien au suspect.  Les investigations ont permis en un temps record à déterminer le lieu de résidence de ce dernier à la commune de Ouled Khaled, où il fut arrêté et conduit au siège de la brigade criminelle pour les poursuites de l’enquête qui a mis à nu tous les détails de l’affaire, où le mis en cause s’est dirigé la nuit, alors qu’il était saoul, vers le domicile de la victime dans le but de lui dérober des objets de valeurs. Après son infiltration à l’intérieur du domicile, la victime qui était endormie, s’est réveillée, sentant la présence d’une personne étrangère chez elle. Ne se laissant pas intimidée, elle s’engagea physiquement dans une altercation physique avec le suspect, et au moment où elle a commencé à crier pour avertir le voisinage, elle fut poignardée de plusieurs coups mortels à travers plusieurs parties de son corps, avant que l’agresseur ne lui dérobe ses bijoux et d’autres objets, qu’il remit à une personne pour les vendre le lendemain à l’un des commerçants. Appréhendés, le suspect impliqué de meurtre avec préméditation, ainsi que les dénommés J.H, le vendeur de bijoux, et M.H l’acheteur ont été présentés par devant le procureur de la République près le tribunal de Saida.       

Touffk
Vendredi 8 Septembre 2017 - 17:40
Lu 355 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-10-2017.pdf
4.09 Mo - 18/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+