REFLEXION

SAIDA : La formation professionnelle sans directeur



SAIDA : La formation professionnelle sans directeur
La wilaya de Saida est toujours sans directeur de wilaya de la formation professionnelle et de l’apprentissage, a-t-on appris de source autorisée. En effet, l’ex-D.F.P, monsieur Ahmed Sebagh est parti en retraite depuis le mois d’août dernier sans pour autant être remplacé par un successeur afin de gérer ce secteur important pour l’économie nationale et de préparer la rentrée des stagiaires dans de bonnes conditions. Ainsi, des sources crédibles nous ont annoncé que le D.F.P de la wilaya de Tamanrasset sera à la tête de cette direction minée autrefois par les multiples et indescriptibles scandales dans la wilaya de Saida. À noter que selon des sources concordantes, 1955 nouveaux stagiaires intégreront les différents centres de formation professionnelle et de l’apprentissage à travers la wilaya de Saida, soit 12 CFPA ainsi que 02 instituts nationaux spécialisés en formation professionnelle (I.N.S.F.P). En outre, ce secteur a enregistré l’inscription de 1320 stagiaires dans la formation résidentielle, 722 apprentis et 215 femmes aux foyers. Néanmoins, seulement 170 formateurs prendront en charge ces bleus qui sont censés apporter leur eau au moulin de l’économie nationale qui souffre énormément de la qualification de sa main d’œuvre dans différents domaines surtout ceux des technologies modernes sans compter la maladresse des ouvriers dans le secteur du bâtiment à titre d’illustration puisque l’Algérie avait lancé le programme du millions de logements. À souligner que ce secteur capital se dote de plus en plus d’équipements sophistiqués spécialement ceux destinés à l’industrie du textile, d’appareils de l’informatique et les machines de couture. Cela dit, la D.F.P de la wilaya de Saida s’intéresse de plus en plus à l’ouverture de nouvelles spécialités comme celle du jardinage au profit de ceux qualifiés par les mauvaises langues de « recalés du système éducatif». En tout état de cause, il n’est point facile d’assurer l’intérim de ce responsable en question.

Kada Bilal
Lundi 4 Octobre 2010 - 00:01
Lu 690 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 20-07-2017.pdf
3.65 Mo - 19/07/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+