REFLEXION

SAIDA : Déchirement au sein du FLN



SAIDA : Déchirement au sein du FLN
Désormais, rien dans la wilaya de Saida ne va plus au sein du plus vieux parti au pouvoir en Algérie à cause des querelles intestines qui le rongent, a-t-on appris à travers une pétition signée par des militants de base. En effet, les adhérents du parti du front de libération nationale (F.L.N) estiment dans leur requête que le mouvement est toujours livré aux rapaces de tout bord qui continuent de fermez les portes de l’organisation au nez des véritables et sincères militants. « Ces pseudos responsables du parti qui ont été parachutes grâce aux bakchich, au népotisme et passe droits voudraient s’accaparer le parti comme si c’était leur bien personnel et cette organisation politique une entreprise privée» nous confie un des ex-élus du parti et un de ses anciens caciques. Ainsi, la crise actuelle qui ronge le F.L.N a pour cause principale l’épineux problème du militantisme et son corollaire l’obtention de la carte du militant et sa validité. Pis encore, des activistes ayant toutes leur vie milité au sein du parti et se sont sacrifiés pour lui se retrouvent aujourd’hui dans la rue en train de tenir des réunions dans des cafés maures et à la limite de rencontres clandestines. Ces véritables partisans estiment que ceux qui sont en charge du dossier de l’organique et de l’opération du renouvellement des cartes de militants et par ricochet la rénovation des structures du parti conformément aux directives et résolutions du dernier congrès n’ont qu’un dessein dans la tête, celui de faire main basse sur le parti et de faire taire toute opposition. Par conséquent, ces militants lésés surtout dans leur amour propre puisqu’ils considèrent que les responsables actuels sont véritablement des intrus, lancent un appel solennel envers la direction du parti pour qu’elle intervienne et restituer, le parti à ses authentiques adhérents .à noter que certaines communes où le F.L.N est majoritaire sont toujours paralysées étant donné la guerre fratricide de ces membres de la même formation politique et la victoire d’un candidat hors même des partis de l’alliance nonobstant leur supériorité numérique lors des dernières sénatoriales est une preuve tangible sur le désastre de la situation politique qui ne cesse de produire l’incompétence, la passivité et la médiocrité.

Kada Bilal
Lundi 6 Septembre 2010 - 13:59
Lu 406 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+