REFLEXION

SAHA FTOUREK : Ammi H’mimed énervé contre le tapage nocturne !



Après un bon f’tour copieux, et les tarawih accomplies, Ammi H’mimed exténué, est rentré directement à la maison, sans faire sa halte habituelle au café du coin, où ses voisins ont pour coutume de s’éterniser en palabres passionnées. Une fois dans sa chambre à coucher, il se jeta sur son lit douillet et attendit Morphée. Il espérait passer une nuit calme après l’agitation d’une journée ramadhanesque harassante, il alluma le climatiseur et se laissa plonger doucement dans un sommeil profond, sans se douter que dans quelques minutes,  il livrera une bataille contre une bande de malfrat résolue à déranger sa nuit de repos. Des bruits de conversations animées montaient d’en bas jusqu’aux oreilles d’Ammi H’mimed qui l’embrouillaient de plus en plus et se mêlaient étrangement à son rêve. À tel point qu’il se croyait dans une cafétéria à la Salamandre, réputée pour son vacarme nocturne. Au bout de quelques instants, le vieux grincheux se réveilla en sursaut, affolé par tant de bruits et d’éclats de rire de jeunes amateurs de breuvages alcoolisés. En pyjama défait, il jeta un coup d’œil à la fenêtre, aperçut un petit groupe de « couche-tard » qui faisaient  les malins et ont pris l’habitude de venir dans la cité résidentielle, et veiller la nuit sans être dérangés par personne ! Mis en boule par cette fâcheuse histoire, il se rappela de son ami qui travaille dans un commissariat dépendant de son quartier, il pria Dieu de trouver son numéro de téléphone. Une fois trouvé, il l’appela aussitôt : « Allô si Kouider, ça ne va pas » dit Ammi H’mimed. Et son interlocuteur de répondre : « Qu’est-ce qui se passe, tu me réveilles en plein sommeil ?»  « Il y a des chiens qui font les malins sous ma fenêtre ! » « Il faut voir avec la brigade canine, ça ne dépend pas de nous». Ammi H’mimed hors de lui, a crié au téléphone : « Non, ce sont des jeunes qui foutent la pagaille dans mon quartier, je vais déposer plainte pour tapage nocturne ». L’agent de Police, lui rétorqua : « Ok, calme-toi, on va voir cela au plus vite, c’est juste l’effet Ramadhan».   

ASM
Mardi 7 Juillet 2015 - 18:03
Lu 167 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+