REFLEXION

SAF SAF : Les poulaillers empestent l'air



Les citoyens de la localité de Saf Saf ne peuvent plus supporter l'air pestiféré par les odeurs provenant des poulaillers situés aux abords du village. Des dizaines de serres agricoles couvertes de foin servent à l’élevage de poulets de chair, sont dressées à quelques centaines de mètres de la localité, malheureusement, dès la levée des vents, des odeurs nauséabondes sont transmises par l'air vers les domiciles. Les citoyens se plaignent de cet air irrespirable et nocif pour les malades chroniques souffrant de troubles respiratoires. Contactés par les habitants, les  aviculteurs ne tiennent nullement à abandonner l'activité qu'ils exercent depuis des années et continuent sans la moindre inquiétude leur élevage. Le mal a fini par devenir plus grave, certains foyers sont envahis par des "tiques" provenant des poulaillers, et aucun produit de désinfection n'a pu venir à bout de ces insectes. Interrogé, un technicien de la santé nous apprend que la loi est claire sur ce sujet là, l’élevage quelle que soit sa nature est interdit au sein des agglomérations, mais, à Saf Saf, la loi semble être absente car aucune autorité n'est là pour l'appliquer !              

L.Ammar
Dimanche 18 Novembre 2012 - 00:00
Lu 244 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+