REFLEXION

SAADANE FAIT L'ANNONCE LES LARMES AUX YEUX : Meghni n'y sera pas !

Avec les larmes aux yeux et complètement émotionné, que Saadane s’était adressé aux journalistes lors de la conférence de presse à Crans Montana annonçant son immense regret concernent le forfait pour la coupe du monde du talentueux joueur de l’équipe nationale Mourad Meghni.



SAADANE FAIT L'ANNONCE LES LARMES AUX YEUX : Meghni n'y sera pas !
Point de presse du sélectionneur national
Le sélectionneur national, M. Rabah Saadane a animé mardi matin un point de presse au Grand Hôtel du golfe & palace de Crans Montana (Suisse), lieu du stage de l’équipe nationale de préparation à la coupe du monde 2010. L’entraineur national tout ému est revenu sur le forfait du joueur Mourad Meghni « C’est une décision murement réfléchie et qui a été décidé en commun accord entre le joueur, le staff médical et le staff technique » a déclaré M. Saadane.Avant même que le meneur de jeu de la Lazio ne se présente face aux journalistes, Rabah Saâdane a versé une larme à l'évocation du forfait de Meghni. Il a mis un moment a se remettre de ses émotions.
“On a tout fait pour le remettre en selle”
L'entraineur rappellera, que tout a été fait pour qu'il soit apte à jouer la Coupe du Monde, de la rééducation à Saint Raphaël, jusqu'à son hospitalisation d'un mois et demi au Qatar à la clinique Aspitar. “C'est en concertation avec le staff médical qu'on a décidé ensemble de ne pas prendre le risque de le prendre avec nous”. Il évoquera l'intérêt du joueur et de sa carrière ainsi que les possibles complications qu'il y aurai pu avoir en cas de rechute. “Personnellement ça été très dur.” nous dira t-il encore, avant de fondre en larmes.
“Je vais rentrer pour me soigner, si je peut je rejoint l'Equipe en Afrique du Sud”
Quand on a posé la question au joueur, par rapport au fait qu'il avait joué normalement l'avant veille, il nous dira qu'il se devait de voir la réalité en face et prendre en compte les risques qu'il encourrait si il avait continué, avant de lâcher avec amertume, “Encore que si le genou avait tenu un peu j'aurai pu jouer quelques minutes pendant le mondial”.Devant l'insistance des questionneurs, sur le choix de ne pas se faire opérer il dira, “Il n'y a pas eu d'erreur de diagnostique, on a juste manqué de temps”. Il répondra encore à la question de savoir qui a décidé de ne pas faire l'opération en février, que “C'était notre décision”, en précisant qu'il n'y a pas eu de mauvais choix. Interrogé aussi sur son départ du groupe il répondra, “Je vais rentrer pour me soigner, si je peut je rejoint l'Equipe en Afrique du Sud”.
“Ce n'est la faute à personne”
Voulant couper court à toute polémique, Rabah Saâdane dira sèchement “Ce n'est la faute à personne”. Il rappellera encore que la blessure date du début de saison et qu'elle avait été plus ou moins bien gérée durant la CAN.Le choix a du être fait au mois de février, soit il se faisait opérer et il avait toutes les chances de ne pas jouer la Coupe du Monde, soit il tentait de se soigner et c'est cette deuxième option qui a été prise. Sentant que sa réponse n'a pas totalement satisfait son auditoire, le sélectionneur balancera, “Pourquoi vous voulez polémiquer sur Aspitar, il faut voir du côté des clubs” évoquant le cas de Belhadj qui a rechuté en allant jouer un match de cup alors qu'il se soignait aussi au Qatar. Le joueur quittera la table de conférence ému, sous les applaudissement des présents. Concernant la préparation de la sélection nationale, l’entraineur national a affirmé que tout se passe dans d’excellentes conditions pour la meilleure participation à ce grand évènement qu’est la coupe du monde.Le conférencier a déclaré, par ailleurs, que tous les joueurs blessés seront opérationnels le 31 mai prochain, date du début du second stage de la sélection nationale à Nuremberg (Allemagne). Pilier de la sélection, Mourad Meghni ne sera pas retenu pour le Mondial à cause d'un genou qui n'en fini pas de guérir. Saadane ne veut pas prendre de risques avec la santé du joueur. Un coup dur! Tant pour le meneur de jeu que pour l'équipe. Mourad Meghni va devoir renoncer à cette Coupe du Monde en Afrique du Sud. Il avait pourtant tout fait pour être pris, et avait été retenu malgré les 3 petits matchs qu'il a disputé en tant que titulaire cette année avec la Lazio. Mais décidément, son genou est bien fragile. Le président de la Fédération algérienne, Mohamed Raouraoua, explique: "Les examens ont démontré que sa capacité de résistance était nulle. Sa blessure ne guérit pas et il doit se faire opérer le plus rapidement possible. C'est une décision qui m'a beaucoup touché." C 'est un vrai crève-coeur pour les Fennecs, qui comptaient fort sur leur meneur de jeu qui, avec Karim Ziani, était de ces joueurs capables d'apporter le petit plus lors des matchs étriqués. Du coup, Rabah Saadane n'a plus qu'un joueur a écarter de son groupe, qui, en perdant Mourad, est réduit à 24 joueurs. Cela ne remonte pas le moral du sélectionneur, on le comprend bien: "J'ai refusé de prendre un risque avec la santé du joueur. Il y avait de trop gros risques que ça lâche à tout moment. C'est une décision médicale et non technique." Le Laziale, extrêmement déçu selon ses proches, se fera vraisemblablement opérer dans les prochains jours.

R.S
Mercredi 26 Mai 2010 - 10:29
Lu 499 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+