REFLEXION

S’accrocher avec passion à un mégot, est-ce une fin en soi



Malgré les spots publicitaires qui pullulent exhibant les ravages que peut engendrer le tabac sur la santé du citoyen, malgré la journée mondiale de la santé qui à chaque année rappelle derechef sur les risques et les conséquences que peuvent en découler de ce poison pernicieux qui fait éteindre la vitalité et l’enthousiasme du corps humain face aux maladies pulmonaires qui peuvent jaillir à tout instant, malgré tout ça rien ne pousse à la passion de s’atténuer, à la volonté d’émerger pour que ce mégot ne soit plus une tare chez le fumeur. Dieu merci qu’il existe d’autres initiatives plus coercitives à exhorter ces dérangeurs à un plus de respect envers les non fumeurs notamment dans les lieux publics, à l’exemple de celles annoncées par l’un des premiers responsables à la tête d’une wilaya en Algérie qui vient d’avoir de pieuses idées pour révéler qu’elles seraient soumise à réflexion. Si elles venaient à se confirmer, ce sera une première dans notre pays pour enfin libérer le bourreau de sa laisse.

. .
Jeudi 8 Avril 2010 - 10:17
Lu 421 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+