REFLEXION

S.O.S d’un père de quatre handicapés à Mascara



Bouaricha Kada, est  chauffeur de taxi de son état, avec un véhicule acquis à crédit auprès de l’ANSEJ pour faire vivre ses quatre enfants handicapés à 100% et dont un seul possède une carte d’handicapé, il s’agit de Abdelkader 11 ans, tandis que Fatima 09 ans, Aya 07 ans et Chaima 04 ans demeurent sans carte. Ces handicapés se déplacent à l’intérieur de la pièce qu’ils occupent au 55 rue Sidi Bouamrane à Bab Ali, en rampant. Le père de famille lance un appel à la DAS de Mascara et aux âmes charitables de lui venir en aide, le gain journalier, disait- il, ne peut lui permettre de subvenir aux besoins de ces handicapés et de payer les dus de la banque, sachant que les handicapés nécessitent beaucoup d’entretien et une personne seule ne peut subvenir à leur besoin.         

B. Boufaden
Mardi 3 Septembre 2013 - 10:50
Lu 114 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+