REFLEXION

Retrait de confiance au maire de Safsaf à Mostaganem

QUAND LE TAUREAU TOMBE, LES COUTEAUX ACCOURENT !

Après l’interpellation du maire de la commune de Safsaf par la police pour une affaire de drogue, neuf élus de cette commune plantent leurs couteaux dans le dos du maire, en rendant publique une déclaration de retrait de confiance au maire ; question de révéler la vérité sur une gestion douteuse, comme ils disent. Mais la réalité, elle està deux visages, du moment où le maire est sous enquête dans ladite affaire, il faut battre le fer tant qu'il est chaud.



Dans une lettre adressée au wali de Mostaganem, M. Maabed Ahmed, 9 élus de l’APC de Safsaf annoncent avoir signé une motion de retrait de confiance au maire de cette commune, le dénommé T. H. En effet, les 9 élus de cette assemblée communale affirment qu’ils ne reconnaissent plus l’autorité du maire, qui est accusé, par ces derniers, de  mauvaise gestion et d’abus de pouvoir. Le retrait de confiance est motivé par plusieurs lacunes relevées par ces élus liées à la gestion du P/APC. Les frondeurs citent entre autres ; l’insouciance du P/APC quant aux problèmes endurés par la population à l’instar du manque d’eau potable et l’entassement des ordures non enlevées depuis des semaines. En outre, les élus sont revenus sur les dépassements qui ont entaché l’opération du couffin de Ramadhan de 2013 et 2014 et affirment que des morts et des non-résidents ont bénéficié,  cette année,du couffin. Ces mêmes élus ont porté des accusations graves contre le maire de Safsaf, parmi lesquelles ; une supposée affaire qu’aurait conclu le maire avec des entrepreneurs pour la réalisation de l’aménagement urbain du chef-lieu de la commune pour un montant de 1,09 milliards de cts  alors que l’autorisation de programme (AP) ne dépasse pas les 8 millions de DA. Par ailleurs, les élus frondeurs fustigent le mauvais suivi du projet de l’ouverture d’une piste à douar Braikia et dont l’enveloppe financière, estimée à 4 millions de DA, a été votée par l’assemblée sur le budget communal. Selon eux, seulement 30% du projet a été réalisé. D’autres reproches ont inscrites sur la lettre, adressée au wali de Mostaganem, et qui a rappelé, également, le mauvais comportement du maire étalé sur la place publique et sur les journaux et TV. A cet effet, ces élus demandent l’approbation de la motion de retrait de confiance au maire de Safsaf.

Said
Dimanche 7 Septembre 2014 - 18:17
Lu 399 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+