REFLEXION

Retrait de confiance au coordinateur de l’ONEC de Mostaganem

LES FILS DE CHAHID L’ACCUSENT DE DEPASSEMENTS ET D’AVOIR POLITISE L’ORGANISATION

Dans la matinée d’hier samedi, au niveau du siège de l’organisation des enfants de chouhada, une rencontre a été organisée pour dénoncer les agissements et l’exploitation de l’organisation, à des fins partisanes par M. Guezgouz Charef.



Retrait de confiance au coordinateur de l’ONEC de Mostaganem
A l’issue de cette rencontre, les membres organisateurs ont décidé à l’unanimité des présents le retrait de confiance en la personne de Guezgouz Charef, selon le procès verbal dont une copie à été remise à la rédaction du journal. Cette rencontre selon les organisateurs, a pour but de réactiver les instances et évoquer les nombreux problèmes rencontrés et ce, depuis que Guezgouz Charef est  le coordinateur de cette instance  à titre provisoire depuis 2004, malgré le congrès qui a été organisé en 2009 pour une réorganisation et restructuration de l’organisation ce qui n’a pas été fait. Les organisateurs ont décidé la formation d’une commission indépendante pour la préparation d’une assemblée générale et l’organisation du bureau de wilaya légal pour mettre fin à cette situation. La commission sera composée de 16 membres, parmi eux les membres du conseil de wilaya, et le rapporteur Ykhlef El Hadj provisoirement selon le procès verbal de réunion. Dans cette rencontre, les membres qui se sont réunis  se  disent marginalisés et dénoncent le comportement négatif  du coordinateur  qui selon eux utilise l’organisation à des fins personnelles d’où la dispersion de ses membres et de ses  rangs. Les organisateurs se sont regroupés dans le but de rassembler les membres sans distinction, appelant à la réorganisation des rangs pour s’inscrire dans une nouvelle dynamique afin de reprendre le flambeau pour défendre les acquis au-delà de tout partie pris et jouer pleinement son rôle dans la société et ce dans une transparence totale  pour le bien  de la nation. Enfin souscrire au serment fait par les chouhada qui se sont sacrifiés au nom du principe. Dans cette optique, ils dénoncent, les abus et les dépassements par Guezgouz Charef et l’utilisation de l’organisation à des fins électoralistes pour mener sa campagne lors des dernières législatives. De ce fait, les organisateurs, ont décidé de créer la dite commission selon eux, qui se chargera d’étudier les problèmes rencontrés par l’organisation afin de mettre fin à cette situation qui n’a que trop duré et qui met en péril son  devenir. Mettre fin à la main mise de ceux qui œuvrent pour leurs intérêts personnels et prendre une décision définitive quant à la situation qui prévaut au sein de l’Organisation, ce qui permettra certainement à celle-ci de sortir de l’immobilisme et éviter son instrumentalisation politique. Profitant de cette rencontre les membres présents ont passé en revue les problèmes recensés appelant à redoubler d’effort tout en rappelant que l’organisation, en tant que partie intégrante de la société algérienne, se doit d’être au rendez vous du développement et ne peut pas rester à l’écart de ce qui se passe autour d’elle", ont-ils souligné à ce propos.

Benyahia Aek
Dimanche 3 Juin 2012 - 10:29
Lu 546 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par hadj mortet le 16/06/2012 11:13
ya rebi nedi nerbeh inchallah

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+