REFLEXION

Résorption de l’habitat précaire



On n’en parle souvent et c’est vrai, mais pourquoi ? En principe la résorption de l’habitat précaire est une politique limitée dans le temps. Une fois le recensement général ‘RPH’ terminé, c’est le recasement et immédiatement après la démolition, sinon à quoi servent tous ces efforts colossaux consentis par l’Etat. Malheureusement, ce qui est constaté aujourd’hui, dans la majorité des communes, c’est cette politique de laxisme et de non sens qui a anéanti tous ces efforts. C’est bien beau de recaser et de reloger, mais pour que les objectifs soient atteints, il va falloir démolir, et ce n’est pas le cas dans la majorité des situations. C’est ainsi qu’on voit d’autres personnes venir occuper ces lieux délabrés pour prétendre à d’autres logements. Les responsables locaux notamment les chefs de daïras sont appelés à plus de vigilance et à plus de pugnacité  pour appliquer la loi.  

Réflexion Réflexion
Mardi 25 Janvier 2011 - 23:01
Lu 282 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+