REFLEXION

Rentrée scolaire d’alphabétisation : Le tiers de la population de Mostaganem est analphabète !...

Même si Mostaganem n’est pas au sud, ni dans les hauts plateaux, il n’en demeure que cette wilaya côtière, donc proche de la civilisation, compte 190 mille illettrés. L’équivalent du tiers de sa population.



Rentrée scolaire d’alphabétisation : Le tiers de la population de Mostaganem est analphabète !...
Jeudi passé, la petite ville de Hajaj, à l’est de la wilaya a vu la tournée de manivelle pour la rentrée scolaire au profit des analphabètes. C’est l’école Haraz Abdelkader qui a été élue à recevoir le 1 er cours en présence du directeur de l’Education en présence d’autres autorités de la wilaya et militaires. La rentrée effective sera par ailleurs ce mardi après midi pour l’ensemble des établissements retenus pour le programme d’alphabétisation. Or, si le taux exact d’analphabètes dans la wilaya est se caractérise par un nombre effarant de personnes ne sachant la langue des lettres, le tiers de la population ne sait pas magner le stylo et cela ne concerne pas que les vieux. Signe de l’échec de la politique de l’Education nationale, ce sont les jeunes notamment qui ne savent plus lire. Un fléau qui ne semble pas outre mesure en baisse puisque, outre les analphabètes âgés, il y a une autre réalité qui donne froid au dos : les enfants en âge de scolarisation ne fréquentent pas tous systématiquement l’école. Exemple : dans la région d’Achacha à l’extrême Est du département, beaucoup d’enfants n’ont pas rejoint les établissements scolaires. La raison est simple pour leurs parents ; la saison des vendanges ne le permet pas ! C’est là la déclaration d’un cadre dirigeant au niveau de la direction d l’Education lors d’une récente conférence de presse. Bien sur, beaucoup parmi cette tranche juvénile finira certainement par ne plus se rendre à l’école et finira par ailleurs dans des années par gonfler encore le nombre d’analphabètes. Faut-il alors croire que la nouvelle loi stipulant la poursuite judiciaire des parents n’ayant scolarisé leurs enfants, sera scrupuleusement poursuivie à la lettre ? Pour l’instant, ils sont 8.000 nouveaux inscrits dans les classes d'alphabétisation dans la wilaya, avance l'annexe de wilaya de l'Office national d'alphabétisation. Il s’agit là de personnes âgées, voire du troisième âge en général selon notre source. En outre, 8.300 autres vont accéder cette année au niveau 2 de l'apprentissage parmi les apprenants, la majorité relève du sexe faible. Les femmes trouvent ainsi un moyen de changer d’air pour fuir l’enferment à la maison, avancent plusieurs femmes interrogées. L’objectif d’apprendre à lire et à écrire vient en second degré, faut-il comprendre. Les hommes analphabètes ne semblent pas pour autant intéressés par le programme d’alphabétisation, démontrent les chiffres. L’administration locale qui n’a pas lésiné sur les moyens pour réussir la rentrée scolaire pour les analphabètes, tient à approcher les salles de cours de toute la population concernée par le programme. Les cours sont dispensés au niveau de 300 établissements scolaires dispersés à travers la wilaya. Egalement, 13 Maisons de jeunes, 60 mosquées et 6 centres de formation professionnelle y sont concernés. Sur le plan pédagogique, les inscrits seront encadrés par 600 enseignants contractuels. D’après le responsable de l'annexe de wilaya, 100 classes seront destinées au monde rural vont ouvrir leurs portes dans les prochains jours. Les apprenants bénéficieront aussi, dès la rentrée, de 27.000 nouveaux manuels scolaires. 21% des enfants ne sont pas scolarisés et le Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) révèle que 13% des jeunes âgés entre 15 et 24 ans sont illettrés. Pour l’Algérie qui comptait une population de 7 millions d’habitants à l’indépendance avec un taux de 70% d’analphabètes, le pays a connu une explosion démographique, et bon gré mal gré les fameuses réformes des réformes scolaires, parmi les 36 millions que nous sommes, prés de 7 millions sont analphabètes.

B. Abderrahmane
Dimanche 4 Octobre 2009 - 21:12
Lu 738 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+