REFLEXION

Rentree scolaire a Tlemcen : 225 000 élèves rejoignent leurs établissements

Hier dimanche, quelque 225 000 élèves avaient rendez-vous avec la rentrée scolaire dont l’inauguration officielle a été donnée à partir du nouveau lycée de Bouhenak et Maliha Hamidou par les autorités de la wilaya et le directeur de l’Education.



Rentree scolaire a Tlemcen : 225 000 élèves rejoignent leurs établissements
Si comme chaque année, la reprise est plutôt timide dans le cycle secondaire, notamment pour les 2ème et 3ème AS qui préfèrent prolonger leurs vacances de quelques jours, voire de deux à trois semaines pour certains, les élèves des autres paliers, parés de leurs plus  beaux habits, ont rejoint les bancs scolaires. Dès 7h30, pour ceux qui habitent loin et 7h 45 pour les autres, les apprenants ont commencé à se regrouper devant les établissements en attendant l’ouverture des portails d’entrée. Pour le plus grand nombre d’entre eux, c’étaient de joyeuses retrouvailles après les longues vacances d’été. A l’intérieur des enceintes éducatives, la journée commence par la levée des drapeaux accompagnée de l’hymne national. Les élèves sont ensuite acheminés vers les salles de cours et attendent l’arrivée des enseignants. Dans le cycle primaire, nombre d’écoles, très sollicitées par les enfants des quartiers dans lesquels elles sont implantées,  continuent de faire appel à la double vacation  pour permettre à tous les apprenants inscrits de débuter ou de poursuivre leur scolarité. Si dans les collèges les effectifs se sont quelque peu réduits après le départ des deux contingents issus des 5èmes et 6èmes années, les lycées, eux, ont vu les effectifs des classes de 1ère AS  grossir pour dépasser les 40 élèves par division, voire plus de 50 pour certains établissements. « Cette surcharge des classes rend difficile la maîtrise des groupes et cela n’est pas sans répercussion négative sur l’acquisition scolaire », dira un professeur d’Anglais exerçant dans le lycée Ahmed Benzekri de Tlemcen. La réception de plusieurs établissements à travers le territoire de la wilaya entre dans le cadre d’un vaste programme entrepris par l’Etat pour lutter contre la surcharge des classes. Ainsi trois nouveaux lycées implantés à Bensekrane, Bouhenak et Aïn Tellout viennent renforcer les structures éducatives existantes. Le cycle moyen pourra compter, lui, sur deux CEM, l’un à Nedroma et l’autre qui ouvrira bientôt ses portes à Sidi Ahmed, commune de Remchi. Dans le primaire,   4 écoles seront ouvertes à Hennaya, Magoura (commune d’El Bouihi, Sud-ouest), Aïn Fettah (daïra de Fellaoucene au Nord de la wilaya) et  Tajmout (commune d’Aïn Tellout, à l’Est) en attendant trois autres à Sabra, Tlemcen et Sidi Ahmed dont la réception est prévue ultérieurement. La wilaya s’est dotée également de 7 unités de dépistage et de suivi médical (UDS).  

Razen
Dimanche 9 Septembre 2012 - 23:00
Lu 460 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+