REFLEXION

Récupération de 29 hectares de terres à Oran

ATTRIBUES EN CONCESSION A DES FAUX INVESTISSEURS

Les membres de la commission chargée des dossiers du foncier agricole et urbanisable viennent de récupérer quelques 29 hectares, totalisant une trentaine de terrains destinés à la réalisation de projet d’investissement.



Récupération de  29 hectares de terres à Oran
es terrains, situés principalement dans les zones industrielles de Hassi Ameur et d’Es-Senia, ont été récupérés après que les services de la wilaya aient constaté qu’aucun investissement n’a été entamé depuis plus de dix ans depuis leur concession à des faux investisseurs qui s'accaparent de ces terrains gratuitement pour les revendre au prix fort afin de s'enrichir au détriment de l'Etat. Ces terrains ont été abandonnés soit pour des problèmes financiers soit pour autres motifs liés au lancement du projet. Une situation qui a incité les pouvoirs publics à récupérer ces terrains pour pouvoir les donner en concession pour d’éventuels projets d’investissement. La gestion du foncier industriel, l’une des préoccupations des autorités locales, a été souvent évoquée par des gérants d’entreprise. Une commission technique présidée par le wali d’Oran a été installée dernièrement au niveau de la wilaya. Celle-ci, regroupant tous les services compétents à l’exemple de l’agence foncière, des domaines, de l’urbanisme entre autres, a déjà réglé une bonne partie de dossiers en instance notamment à Oued Tlélat où la concession sera désormais passée pour une durée de trente ans, de quoi encourager l’investissement et la création d’emplois grâce à des mécanismes d’allègement qu’a mis en place le gouvernement. Dans ce registre, la wilaya d’Oran a débloqué une enveloppe de 51 milliards de centimes pour des travaux de réaménagement de la zone de Hassi Ameur.
Le constat élaboré fait ressortir une série d’insuffisances notamment en matière d’éclairage public, d’assainissement et surtout de voirie. Les autres zones d’activité à l’exemple d’Oued Tlélat, Boutlélis, Sidi Chami, Hassi Ben okba, Benfreha et Boufatis ont bénéficié à leur tour de travaux de réhabilitation et de réaménagement.

Medjadji H
Vendredi 28 Octobre 2011 - 21:21
Lu 328 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+