REFLEXION

Recule que je passe



Recule que je passe
On n’en dira jamais assez sur les particularités des automobilistes sillonnant la ville, plutôt en mal qu’en bien ! Ainsi en est-il, de ces conducteurs semblant toujours pressés, ne ralentissant jamais à travers les rues, pas même à hauteur des passages protégés, plus  particulièrement. Et c’est à ce niveau qu’ils accélèrent quelque  peu, afin de devancer le piéton, que celui-ci soit vieux, jeune ou handicapé. Et pas même la présence du policier ne vient calmer ces fans et fous du volant. Les piétons, il faut le dire, ne font pas exception à la règle. Dans la plupart des cas, ils ne respectent pas les feux tricolores allumés au vert, créant souvent des incidents avec des automobilistes. Cet état de fait n’est  pas spécifique à Mostaganem certes, mais les usagers de la route et autres piétons  sont tenus de s’adapter au nouveau plan de circulation pourlequel les autorités déploient  de gigantesques efforts pour mieux maîtriser le flux de la circulation et  assurer une meilleure sécurité aux piétons.  La collectivité n’est pas seulement l’APC, ou la wilaya, c’est aussi la société civile, le mouvement associatif, les citoyens, tout le monde doit s’y mettre en respectant d’abord un feu rouge.

Réflexion
Samedi 25 Décembre 2010 - 10:55
Lu 395 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+