REFLEXION

Réalisation de trois nouvelles stations d'épuration à Oran


Selon les services de l’hydraulique qui nous ont indiqués que 85% des eaux usées seront traitées d'ici la fin 2013. Les autorités locales prévoient dans ce cadre la réalisation de trois stations d'épuration implantées respectivement à Oued Tlélat, Boutlélis et Mers El Kébir. En effet, le plan quinquennal 2010-2014 prévoit une utilisation accrue des eaux traitées pour répondre aux besoins de la wilaya.



Ces eaux seront épurées conformément aux normes requises et techniques recommandées liées à l'utilisation des eaux traitées à des fins d'irrigation de cultures. Ces ouvrages dont les études seront lancées dans les prochains jours vont renforcer les stations d'El Kerma et de Cap Falcon. Les autorités locales prévoient pour cette année l'irrigation de 600 hectares de cultures maraîchères et d'arbres fruitiers situés entre Oued Tlélat et Tafraoui par les eaux traitées par la station d'épuration d'El Kerma. Ce projet retenu pour cette année va permettre une meilleure utilisation des eaux usées du groupement d'Oran traitées par cette station. La mise en application de ce dispositif devra augmenter le rendement agricole de sorte qu'il atteindra les 60 quintaux par hectare de quoi encourager de nombreux jeunes investisseurs à augmenter leur production nationale. Cet objectif ne peut en effet se traduire que par la réalisation de plus en plus de stations d'épuration. La station d'El Kerma a permis de stopper les déversements des eaux usées en mer et de les utiliser à des fins agricoles. En tentant de généraliser ce procédé dans l'irrigation des terres agricoles, les autorités locales vont atteindre une superficie globale de 56.00 hectares de cultures diverses.

Rafik M
Mercredi 20 Février 2013 - 10:34
Lu 340 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+