REFLEXION

Réaction citoyenne : Soutenons “Réflexion” dans ses écrits



Messieurs les Anciens Moudjahidine, vous qui avez assisté au massacre et à la défense et la protection de vos frères lors de la Guerre de Libération Nationale. Messieurs les Enfants de chouhada que Dieu ait leurs âmes, vous qui détenez des documents ou des informations légués par vos parents. Messieurs les historiens, vous qui êtes censés détenir des éléments de réponse et de riposte aux mauvaises langues des pieds noirs qui cherchent à entacher l’histoire réelle de l’Algérie. Messieurs les Professeurs d’histoire dans les universités algériennes et étrangères. Messieurs les responsables des bibliothèques Nationales et Régionales, prenez la peine de feuilleter les livres d’histoire en votre possession. Messieurs les responsables des musées du moudjahid et de la guerre d’Algérie, essayez d’exploiter le minimum d’indices exposés dans vos espaces d’exposition ou dans vos cartons.
Messieurs etc…etc…etc…
Les lecteurs du Quotidien (REFLEXION) constatent ces dernières semaines une attaque flagrante de la part de certains monstres prénommés pieds noirs contre le peu de révélations vraies, réelles et justifiables par l’histoire de l’Algérie comme rapportée par Réflexion et son journaliste Monsieur BENYAHIA Abdelkader qui mérite tous les éloges, les félicitations et surtout la reconnaissance. Qu’attendez-vous Messieurs pour doter ce talent d’armes journalistiques égales ou supérieures à celles utilisées actuellement par ses ennemis et les ennemis de l’Algérie ces pieds noirs qui ont tout perdu après avoir été pourchassés de chez nous, mais ils ne l’ont jamais quitté de leur propre chef comme ils le prétendent, l’histoire a justement commencé à dévoiler et mettre à nu ce que le peuple algérien a enduré et a perdu comme capital humain, dans le même ordre d’idées notre jeunesse doit savoir qu’il n’y pas de BONS et de MAUVAIS FRANÇAIS, un MAL est un MAL. Le retard pris dans l’écriture de l’histoire de la révolution algérienne a laissé le terrain libre à ces ennemis de l’Algérie qui cherchent à fausser au maximum le cours des choses en voulant se positionner d’AUTEUR en VICTIME, mais après tout orage la place est laissée au beau temps, car ces vautours ne reculent devant rien sauf devant la vérité et la réalité des faits actuellement détenus par certaines personnalités et qui tardent à réagir en les mettant à la disposition de la presse et surtout à celle de notre jeunesse qui ne connaît rien de notre glorieuse révolution, sinon notre potentiel de jeunes continuera toujours à avoir envie de s’aventurer et aller les yeux fermés se jeter dans les bras (pièges) de ces bourreaux d’hier, en le manipulant par le biais de la HARGA synonyme d’ELDORADO ;En tant que lecteur permanent et assidu du journal REFLEXION, je m’engage à la place de ce dernier que si quelqu’un se rapproche de lui en proposant ses services pour la fourniture de quoi que ce soit pour fermer les becs des pieds noirs partisans de la lâcheté et de la Hogra, les portes du journal sont grandes ouvertes. Donc, Messieurs les gardiens de l’histoire et du patrimoine historique soyez conscients et répondez à ces pieds noirs qui prétendent qu’il n’y a jamais eu de nation algérienne. La jeunesse algérienne n’a pas d’autres sols que celui dont elle est propriétaire et appelé « ALGERIE », et devant la situation qui prévaut dans le monde arabe et exceptionnellement dans notre région où certains pays arabes frères, amis et voisins ont connu des bouleversements qui se sont retournés contre la sécurité, l’économie et le développement de ces pays victimes de manipulations orchestrées par des pays se voulant des puissances et des démocraties alors qu’ils ne sont que des guetteurs de proies faciles mais ils se trompent, l’Algérie n’est pas ce qu’ils pensent, notre nation qui est arrosée du sang vierge de 1.500.000 Chahid n’est ni à vendre ni à être occupée. Une autre fois, que ces monstres révisent leurs calculs et changent de politique et de comportement surtout avec les algériens qui ont toujours été sages, civilisés et défenseurs de leur nation comme un seul homme.

Un citoyen : KETROUSSI ABDELKADER
Dimanche 13 Novembre 2011 - 10:36
Lu 358 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+