REFLEXION

Rassemblement des travailleurs des domaines à Tissemsilt

Rien ne semble apaiser la tension qui a gagné dernièrement l’ensemble des fonctionnaires de la direction des domaines de la wilaya de Tissemsilt. En effet, des dizaines de personnes parmi ces travailleurs se sont regroupées hier lundi devant la rentrée principale de l’hôtel des finances pour réclamer purement et simplement le départ du directeur après la détérioration de la relation entre ce dernier et ses employés.



Les protestataires précisent qu’après une période d’attente qui a dépassé un mois sans que les responsables au niveau central ne donnent le moindre signal au sujet des revendications que les travailleurs avaient soulevées notamment celles relatives au départ de ce responsable et l’amélioration des conditions socioprofessionnelles, les travailleurs des domaines  se sont  mis d’accord pour dénoncer le retard concédé dans la prise de décision par les hauts responsables et ont décidé d’observer un arrêt de travail sans préciser son terme  pour  dire que certains d’entre eux  ont alerté la hiérarchie sur la situation intenable des travailleurs et connaître les résultats de l’enquête qui a été diligentée par une commission dépêchée d’Alger en réaction des correspondances adressées dans ce sens « nous ne voulons pas travailler avec ce directeur, la situation ne fait qu’empirer et elle risque de dégénérer en une grève générale qui n’arrange personne » devait nous déclarer un employé qui de peur de représailles a voulu garder l’anonymat. De son côté, le directeur qui nous a reçu dans son bureau, nous a expliqué qu’avec ce comportement, il n’a vraiment pas compris la réaction des travailleurs. « Les raisons évoquées par les travailleurs sont nulles et n’ont aucun sens, je n’ai jamais fermé les voies du  dialogue  et si ma méthode de travail dérange parce que j’ai instauré la ponctualité, la rigueur et le sérieux, c’est leur problème, maintenant si les dossiers déposés au niveau de la justice notamment celui des œuvres sociales font peur aux uns et aux autres et veulent par leur action tromper l’opinion et les responsables, moi j’ai entière confiance en la justice et pour conclure, les responsables locaux et ma tutelle sont au courant des détails de cette situation et c’est à eux de décider si éventuellement une décision sera prise ».

A.Ould El Hadri
Mardi 31 Janvier 2012 - 11:12
Lu 246 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+