REFLEXION

RUEE SUR LES BUREAUX DE POSTE : Manque flagrant de liquidités



Voilà plus d’une semaine, que certains bureaux de poste, surtout ceux des zones rurales, ne payent plus les usagers de C.C.P et autres détenteurs de carnets de C.N.E.P. Il semble que la demande d’argent s’est largement accentuée au cours de cette dernière semaine et surtout à l’approche de la fête de l’Aïd El Fitr. Les opérations de retrait d’argent se sont multipliées et devenues trop fréquentes, le quota déposé quotidiennement de liquidités ne parvient plus à satisfaire les besoins exprimés.C’est l’une des principales raisons qui poussent ces nombreux clients de la poste, à s’agglutiner tôt le matin, en face des bureaux de poste, en faisant de longues chaînes, et malheureusement, dés l’ouverture de ces derniers, le receveur annonce souvent que l’argent n’a pas été encore livré. Selon des informations recueillies auprès de certains receveurs, cette tension va bientôt disparaître et la situation va se rétablir avec l’approvisionnement régulier en argent et l’ouverture des bureaux au cours de la soirée.

Med El Amine
Mercredi 8 Septembre 2010 - 12:45
Lu 639 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+