REFLEXION

RUE ‘’EMIR ABDELKADER’’ (TIARET) : Trois jeunes délinquants arrêtés grâce au 1548 et au système d’alarme d’un magasin

Le mardi 25 mars 2014, en début d’après-midi, le procureur de la République près le tribunal de Tiaret, a ordonné la mise sous mandat de dépôt des dénommés A.Z, âgé de 15 ans, B.O, 17 ans et M.H 17 ans, tous mineurs et résidents dans 3 quartiers de la ville de Tiaret pour les griefs : vol qualifié et association de malfaiteurs (un grief qui coûte la comparution devant le tribunal criminel).



En effet, aux environs de 00h30mn de la matinée du lundi 24 mars 2014, les services de  la police judiciaire de la Sûreté de wilaya ont été destinataires d’un appel téléphonique par le biais du numéro vert, le 1548, émanant d’un commerçant (librairie et vente de téléphones portables) qui a déclaré que le système d’alarme de son local a été déclenché, et que les inconnus se sont infiltrés dans son local situé à la Rue « Emir Abdelkader » (Ex : Rue Bugeaud) et illico presto, les éléments de la police judiciaire relevant de la Sûreté de wilaya se sont déplacés et ont quadrillé les lieux, et ont pu arrêter le mis en cause principal en flagrant délit de vol à l’intérieur du local, et lequel faisait sortir les objets volés à travers une issue vers ses acolytes lesquels ont pris la fuite à la vue des policiers. Mais la cavale ne sera pas longue puisqu’ils ont été dénoncés par le mis en cause qui s’est emparé d’une somme de près de 5 millions de centimes en billets ; apprend-on auprès d’une source policière autorisée qui ajoute que cette bande de mineurs ont avoué devant la brigade des mineurs qu’ils sont derrière deux vols qui se sont produits le mardi 11 mars 2014. En effet, le 1er vol aurait ciblé une personne âgée qui a été délestée de son mobile portable et a été agressée dans un petit jardin au niveau du quartier « Ras-Essoug », et qui lui a coûté une incapacité de 8 jours et le 2ème vol à la sauvette a fait une victime, une femme qui a été délestée de son sac qui contenait le téléphone mobile et un montant de 7000,00 dinars Algériens, en signalant que tous les objets volés ont été récupérés par la police judiciaire. Pour rappel, ce vol à la sauvette a eu lieu devant le centre de formation professionnelle «  Hamdani Adda » ce qui fait révéler que cette bande de mineurs activait dans un  rayon de 1200 mètres (quartiers : Ras-Essoug et « Rue Bugeaud) et qu’ils sont originaires des quartiers suivants : Cité « La Résistance », Cité 180 logements, et enfin Cité « Bouhenni », une nouvelle stratégie mais vite démantelée par les policiers. Le crime s’organise à Tiaret selon plusieurs observateurs, et c’est la 4ème affaire traitée par la brigade des mineurs en l’espace d’un mois.

Abdelkader Berrebiha
Mercredi 26 Mars 2014 - 16:33
Lu 285 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+