REFLEXION

RUE BENSLIMANE CHAREF (MOSTAGANEM) : Quand l’arrêté du wali est bafoué



Dans une lettre adressée aux autorités compétentes, le comité du quartier du centre-ville de Mostaganem, dénonce la construction d’un kiosque au niveau  de la rue Benslimane Charef qui obstrue le trottoir réservé aux piétons. En effet, le kiosque sera construit sur le trottoir à la place de l’ancien kiosque démoli suite à un  arrêté de l’ancien wali à cause de sa situation inappropriée.  Les signataires de la lettre qui ne sont autres que les habitants du quartier affirment que même l’APC de Mostaganem n’est pas au courant de cette construction dont l’autorisation, s’il y a une, a bafoué l’arrêté préfectoral qui interdit toute construction sur tout le long du trottoir de la rue Benslimane Charef pouvant perturber la libre circulation des piétons. D’aucuns disent qu’il reste à savoir qui est derrière ce laisser-faire, sous l’œil de la police de l’urbanisme, et qui n’a pas pris en considération une décision préfectorale dûment renseignée ?       

MAR
Dimanche 17 Novembre 2013 - 17:22
Lu 570 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+