REFLEXION

RIFIFI A L’UGTA DE MOSTAGANEM :Retrait de confiance à l’actuel secrétariat de wilaya



RIFIFI  A L’UGTA  DE  MOSTAGANEM :Retrait de confiance à l’actuel secrétariat de wilaya

Dans une conférence de presse organisée  le 3 mai 2009 à la Munatec, date  coïncidant avec la journée mondiale de la liberté de la presse, M. Benmessabih Lagraâ a mis l’accent sur les dépassements et les comportements irresponsables de M. Beldjilalli Ali qui s’est  autoproclamé secrétaire général du bureau de wilaya de l’UGTA de la wilaya de Mostaganem sans l’aval ni consultations des membres de la commission exécutive de wilaya.



 
M. Benmessabih, n’ira pas  par quatre chemins, Il dénonça  avec vigueur dira  de tels agissements et se place en opposant à toute  atteinte à la crédibilité de l’UGTA. Il dira en sa qualité de syndicaliste responsable  « Cette  manière de faire est illégale, et que M. Beldjillali s’est mis en porte à faux avec les dispositions contenues dans le règlement intérieur de l’union générale des travailleurs ».  Il attira l’attention par ailleurs, sur le fait que cette situation ne passera pas sous silence comme veulent bien le faire croire certains, bien au contraire, le secrétariat général de la centrale syndicale a été officiellement  saisi en ce sens, comme il ajoutera que des dispositions vont être prise pour mettre un terme à ces dépassements. Il ajouta avant de clôturer que les membres   du secrétariat de wilaya et de la commission exécutive de wilaya de l’union générale des travailleurs de la wilaya de Mostaganem, en l’occurrence MM. Latigui Mohamed, Latar Mohamed et Kefif Miloud, déjà transmis une lettre exhaustive au secrétariat général de la centrale syndicale, dont il a tenu à remettre une copie aux membres de la presse présents.

Cette lettre selon l’orateur, n’est  ni plus ni moins qu’une dénonciation, signée par ces membres et par l’ensemble des secrétaires des fédérations locales ainsi que les secrétaires des sections syndicales des différents secteurs d’activité, qui se sont réunis ce 3 mai 2009.  Les auteurs de la lettre, dont une copie a été remise à la rédaction du journal, déclarent dénoncer de la manière la plus forte les dépassements enregistrés et les comportements irresponsables en matière de syndicalisme par l’actuel secrétariat de wilaya, qui ne dispose que de deux membres  pour l’instant. Les événements survenus lors de la célébration de la fête du travail le  1° mai 2009, démontrent encore une fois et si besoin est, le non respect des dispositions contenues dans le statut particulier et celles du règlement intérieur. En effet, selon les auteurs de la lettre, M. Beldjillali Ali s’est présenté, au cours des festivités du 1° mai comme étant le secrétaire   général du bureau de wilaya de l’Union Générale des travailleurs de la wilaya de Mostaganem, or ce changement  a été opéré à l’insu des membres de la commission exécutive de wilaya. Ces membres, n’ont même pas été consultés, des méthodes en totale contradiction avec  les dispositions règlementaires et statutaires de l’article 54 du règlement intérieur. D’autant plus que  sur le plan organique, M. Tayeb Rouaï, demeure le seul secrétaire général par intérim assurant ces fonction légalement, du fait qu’il a été désigné par le secrétariat national de la centrale syndicale par intérim et jouit toujours de sa qualité de membre de la commission  exécutive nationale de par son ses fonctions de secrétaire de wilaya. Aussi, les auteurs de la lettre crient haut et fort à l’usurpation de fonction et aux méthodes employées à cet effet, non-conforme aux moindres règles  de déontologie. Les trois membres de la commission exécutive de wilaya, ayant retiré leur confiance à l’actuel secrétariat qui ne fonctionne qu’avec deux membres seulement, réitèrent leur appel quant au rétablissement du droit, et dénoncent avec force, tous ces agissements contraires à l’éthique et aux  règles du syndicalisme et demandent en leur qualité de membres de cette instance wilayale, du secrétariat de la centrale syndicale d’intervenir dans les meilleurs délais possibles pour mettre un terme à toute cette mascarade et de rétablir la situation en application du Statut particulier et du règlement intérieur de l’Union.    


RIAD
Mardi 5 Mai 2009 - 01:05
Lu 1236 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+