REFLEXION

REUNION GOUVERNEMENT-WALIS : Sellal appelle à faire réussir la rentrée sociale

À l'ouverture des travaux de la réunion qui a regroupé des membres du gouvernement et les 48 walis et 17 walis délégués, le Premier ministre Abdelmalek Sellal a déclaré hier à Alger, que "l'ensemble des conditions de réussite doivent être réunies", pour la rentrée sociale et celles des secteurs de formation.



M. Sellal a, ainsi, exhorté les autorités locales, en relation avec les secteurs en charge de services publics, à s'assurer de "la mobilisation des moyens humains et matériels adéquats en matière de continuité des services de l'eau, de l'énergie, des postes, de la santé ainsi que du déroulement des inscriptions scolaires et universitaires sans oublier l'approvisionnement régulier du marché national et la réactivité optimale des services de sécurité et de protection civile". "Les walis et les élus locaux doivent s'impliquer pleinement dans les opérations de distribution et de cession des logements sociaux et d'éradication de l'habitat précaire", a-t-il déclaré.

Sellal : ‘’Réduire les dépenses publiques de 9% en 2016’’
Abordant le sujet de la croissance économique, M. Sellal a indiqué qu'en 2016, le gouvernement présentera un budget qui table sur une croissance de 4,6% et dont les dépenses globales seront en baisse de près de 9% mais sans entraver les programmes de logement ou les recrutements, a rapporté l’APS.  "En 2016, le gouvernement présentera un budget qui table sur une croissance de 4,6% (en hausse d’un point par rapport à 2015) et dont les dépenses globales seront en baisse de près de 9%, sans pour autant entraver la réalisation du programme de logement (approbation des marchés de 22.000 unités rien que mercredi passé) ou les recrutements dans les secteurs de formation et de santé qui enregistreront l’ouverture de près de 10.000 nouveaux postes budgétaires", a-t-il annoncé. "Il faut mieux compter nos sous mais sans faire caler le moteur économique qui soutient l’emploi et le pouvoir d’achat", a soutenu le Premier ministre.

Des mesures d’ajustement pour rationaliser la dépense publique  
Cette rencontre Gouvernement-Walis a été l’occasion pour M. Sellal d’annoncer des mesures de réajustement pour rationaliser la dépense publique et mieux maîtriser le commerce extérieur et les flux de capitaux. Pour réduire le flux des importations, a-t-il poursuivi, ''une définition plus précise a été fixée pour les filières préférentielles à haute valeur ajoutée et en capacité à contribuer à la modernisation du pays et au transfert de technologies'', en précisant qu'une action est également menée sur la structure et les modes d’attribution des contingents d’importation. Pour le Premier ministre, la baisse des cours pétroliers aura pour conséquences la contraction des ressources du Fonds de régulation des recettes (FRR) et l’accroissement de la dette publique interne.   "La situation est plus tendue pour les finances publiques que pour la balance des paiements. Cela plaide pour des actions en matière de rationalisation des dépenses publiques et le développement du marché des capitaux", a-t-il enchaîné. Dans ce sens, il a avancé que "nos marges de manœuvre budgétaires et financières nous permettent d’aborder avec sérénité la situation, mais elles ne doivent pas être avancées pour justifier le statu quo. Il ne faut ni s’alarmer, ni s’endormir, mais bouger dans la bonne direction avec ambition et  courage".
 
Bedoui : ‘’Les institutions de l'Etat et les services de sécurité mobilisés face à ceux qui tentent de diviser le peuple’’
Pour sa part le ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui a affirmé que les institutions de l'Etat, la gendarmerie nationale, l'Armée nationale populaire et la sûreté nationale étaient entièrement mobilisés pour faire face à toute menace et barrer la route à tous ceux qui veulent diviser le peuple algérien, a rapporté l’APS. "Les institutions de l'Etat, la gendarmerie et la sûreté nationales et l'Armée nationale populaire sont, avec l'appui du peuple, entièrement mobilisés pour faire face à toute menace et barrer la route à toux ceux qui veulent semer la division et la haine au sein du peuple algérien", a indiqué M. Bédoui. "La présente rencontre se tient dans une conjoncture nationale et régionale particulière", a soutenu le ministre précisant que sur le plan régional "nous sommes confrontés à de grands défis liés à la sécurité de notre région face aux tentatives de groupes extrémistes obscurantistes d'infiltrer  nos rangs et semer la division et la haine avec la collaboration d'agents qui ont renoncé à leur algérianité, à leur patriotisme et au serment fait aux chouhada. Par ailleurs, M. Noureddine Bedoui, a annoncé que la rencontre gouvernement-walis se tiendra "annuellement" à l'effet de procéder à l'évaluation de la mise en œuvre des politiques adoptées.  "Sur instruction du Premier ministre Abdelmalek Sellal, il a été décidé de tenir la rencontre gouvernement-walis annuellement à l'effet de procéder à une évaluation de la mise en œuvre des politiques adoptées et cerner les obstacles qui entravent leur mise en œuvre" a indiqué le ministre avant d’ajouter "La rencontre au sommet sera précédée de réunions régionales dédiées à une évaluation périodique des activités des walis", a indiqué M. Bedoui pour qui une telle démarche "est susceptible de relancer une importante tradition du travail de l'administration et du gouvernement à l'effet d'évaluer les activités des walis de la République et d'apporter les correctifs nécessaires".

 

Ismain
Samedi 29 Août 2015 - 17:23
Lu 249 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+