REFLEXION

REUNION DU CC POUR DESTITUER SAADANI : La wilaya d’Alger dit non à Belayat

Le niet de la wilaya d’Alger a balayé tous les espoirs de Abderrahmane Belayat de voir son maitre « Belkhadem », s’installer une deuxième fois sur le fauteuil du FLN à l’approche de l’élection présidentielle.



Saadani, qui est devenu  la cible  ou la tête a liquidé avant l’élection présidentielle, s’est réjouit de la décision de l’administration, qui vient de confirmer une fois encore ses dires, quelques jours avant que les initiateurs du projet de sa destitution que la wilaya ne pourra jamais violer la réglementation et autoriser une réunion extraordinaire du comite central du FLN sans la convocation officielle du secrétaire général du parti. L’entourage de Saadani, comme l’a bien analysé, M. Benali Houari, élu du FLN d’Oran et membre national de la coordination du soutien du programme du Président de la République, sont convaincus, que l’ex-coordinateur du bureau politique du FLN, Abderrahmane Belayat, est employé par certains cercles politiques proches du candidat Ali Benflis , pour créer la zizanie au sein du parti pour éliminer Saadani avant les élections afin d’élire un nouveau SG , ce qui est impossible avant le scrutin , c’est donc récupérer Belayat, dans les fonctions de coordinateur pour l‘unique c raison: garantir le soutien du FLN au candidat à la prochaine présidentielle, Ali Benflis. D’ailleurs depuis, la dernière rencontre nationale des cadres du FLN, l’actuel bureau politique du FLN, soupçonnait les mouvements du groupe de Belayat, qui est devenu très féroce à l’approche de la date du 17 avril. Le parachutage, de l’ex SG du FLN, Abdelaziz Belkhadem en plein travaux du comité central à la coupole, n’est pas par hasard..! Cependant le refus des services de la wilaya d’Alger quant à l’autorisation de la réunion du CC  sollicitée  par Belayat, va mettre les rivaux de Saadani dans de mauvais draps. Dés lors,  Belayat et consorts, qui ont mis la tête de Saadani  mise à prix devront aujourd’hui choisir un autre mode d’emploi pour destituer leur rival, du moment ou la demande déposée à  la wilaya d’Alger, pour la tenue d’une session extraordinaire du comité central du parti, pour limoger Amar Saadani  est refusée ainsi que la deuxième demande déposée au courant de la semaine  pourra  subir le même sort .

Riad
Vendredi 14 Février 2014 - 17:08
Lu 277 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+