REFLEXION

RETRAIT DE CONFIANCE AU MAIRE DE SIDI M’HAMED A ALGER : Le wali ordonne l’ouverture d’une enquête



La wilaya d’Alger a dépêché une commission d’enquête sur demande du P/APC de Sidi M’hamed, suite à des reproches qui lui ont été signifiées liées à la mauvaise gestion, passation de contrats non conformes à la règlementation en vigueur et dilapidation de deniers publics selon des sources concordantes. Le Président de l’assemblée communale d’obédience MSP, a rejeté en bloc les accusations portées à son encontre par les membres du conseil communal, préconisant qu’elles sont dénuées de tout fondement, mais au contraire, pleines d’insanités du fait qu’elles émanent d’élus  qui travaillent pour d’autres intérêts selon les mêmes sources. Le maire s’est référé aux preuves irréfutables qui prouvent le contraire de ce qui lui a été reproché, en disant, « les preuves se trouvent au bureau de la commune, et celui qui prétend le contraire, il n’a qu’à apporter les siennes » selon encore les mêmes sources. Mais, au vu de la loi selon des juristes, la décision qui a animé le tiers des membres de l’assemblée communale à procéder au retrait de confiance au maire de Sidi m’Hamed est légale du point de vue juridique, néanmoins l’arbitrage incombe aux résultats de l’enquête menée par la commission de wilaya. Il y’a lieu de rappeler que 16 membres de l’assemblée communale de sidi M’hamed parmi les 23 auraient depuis une semaine retiré la confiance au maire à travers une assemblée extraordinaire conformément au décret n°17 du code communal. Une démarche  qui a reçu l’accord de la majorité des membres selon les mêmes sources. Le retrait de confiance au maire, selon le rapport des membres du parti du RND, JIL EL DJADID, FLN, et un membre élu du MSP, est intervenu suite à des dépassements constatés liés à la mauvaise gestion de l’assemblée communale, signature de contrats non conformes à la règlementation en vigueur, dilapidation de deniers publics et la marginalisation par le maire de tous les autres membres de l’assemblée, y compris ceux de l’exécutif communal.

Touffik
Samedi 5 Octobre 2013 - 22:00
Lu 379 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+