REFLEXION

RETARD DANS LES TRAVAUX DE REALISATION DE LOGEMENTS : L’OPGI met en demeure 30 entreprises



L’office de promotion et de gestion immobilière a lancé des avertissements à l’adresse de 30 entreprises de bâtiments qui ont échoué en perdant beaucoup de temps à réaliser des projets de logements dans les échéances légales convenues, y compris les programmes de logements de formule public-locatif.  À cet égard, le directeur de l’office de promotion et de gestion immobilière a souligné que la commission de recours avait libéré des procès-verbaux judiciaires où le type de litige  il a été identifié et par la suite les entreprises défaillantes ont été avisées en leur accordant un certain délai pour lancer le projet, ou procéder à la rupture du contrat dans le cas de l’arrêt des travaux, surtout qu’il y a des ateliers dans lesquels les travaux ont été lancés depuis près de 10 ans et sont restés confinés dans une proportion limitée. Selon le même responsable, parmi les entreprises qui ont fait l’objet d’avertissement, des entreprises étrangères, principalement chinoises qui n’ont pas respecté les cahiers des charges et les obligations qui leur sont imposées, en particulier depuis que la wilaya d'Oran a enregistré un énorme programme résidentiel au cours des dernières années, et a obligé de les remettre dans les délais requis, pour résoudre la crise du logement et l'élimination des constructions de fortune.   

Touffik
Mardi 26 Avril 2016 - 18:26
Lu 189 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+