REFLEXION

RETARD DANS LA REALISATION DES GRANDS PROJETS : Les mises en garde du ministre des ressources en eau



Le ministre des ressources en eau, Hocine Necib, semblait exaspéré lors de la visite effectuée à Aïn Beïda, dans la wilaya de Oum El Bouaghi, où il a inspecté le projet de réalisation de la station d’épuration (STEP) des eaux usées qui accuse un retard d’au moins vingt (20) mois.Conscient qu’il est de la réalité des retards accusés dans pratiquement tous les projets de développement à l’échelle nationale, notamment en ce qui concerne les suites légales à donner à ces retards, le ministre n’a pas caché sa colère en rappelant aux responsables du secteur leur rôle dans le sens de la prise de sanctions, prévues par la loi, à l’encontre des entreprises ne respectant les délais de réalisation inclus dans les cahiers des charges. Dont ce projet de STEP à Aïn Beïda.“Toute négligence ou retard dans la réalisation des grands projets est inacceptable” s’est emporté Hocine Necib qui n’a pas manqué d’appeler le partenaire étranger, impliqué dans le projet, de lancer l’installation de ses équipements avant un délai de trois mois, dans le but d’accélérer la réalisation de ce projet qui touche directement à la santé de la population.Les pouvoirs publics ont dégagé une enveloppe de 2,83 milliards de dinars pour la réalisation de cette station d’épuration des eaux usées qui a été inscrite, il y a plus de cinq années. Elle est appelée à préserver les terres agricoles situées en aval, contre les risques de pollution, et à irriguer par les eaux recyclées, plus de 100 hectares. 

Ismain
Dimanche 20 Janvier 2013 - 00:00
Lu 273 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+