REFLEXION

RESTRUCTURATION DES QUARTIERS DE LA GARE ET DE AIN SOLTANE : Le wali de Mascara joint l’acte à la parole

Comme décidé lors des réunions tenues au siège de son département quelques semaines avant, M. le wali de Mascara joint l’acte à la parole pour passer à la vitesse supérieure. Il veut, maintenant, des résultats pour les projets de restructuration des quartiers de la Gare et d’Ain Soltane, après la levée des réserves, sur les deux études réalisées, émises lors des précédentes réunions.



RESTRUCTURATION DES QUARTIERS DE LA  GARE ET DE AIN SOLTANE : Le wali de Mascara joint l’acte à la parole
En effet, le wali a instruit au DUC et le DRE de déposer les cahiers de charges y afférents au niveau de la commission des marchés de la wilaya, en ayant lui-même approuvé le travail fait par les maitres d’œuvres avec la nécessité de faire une prospection plus approfondie le long du canal d’assainissement de « Sidi Bouskrine ». Le premier responsable de la wilaya a insisté, en attirant l’attention du DUC, du DRE et les bureaux d’études concernés, sur la nécessité d’associer le contrôle des travaux d’assainissement et particulièrement la réalisation des deux canaux indépendants de 1.200 Ø pour l’évacuation des eaux usées et de 2.000 Ø pour la collecte des eaux pulvérisées le long de ‘’Trig El Oued’’, par le CTH. Dans le même ordre d’orientation du wali, le DUC en collaboration avec le DTP lanceront un avis d’appel d’offres en vue de désigner un laboratoire pour le suivi de la réalisation des voies programmées. Sur un autre volet,  le DG de l’OPGI a été instruit par  le chef de l’exécutif de la nécessité d’entamer l’opération de démolition du vieux bâti lui appartenant sis au quartier ‘’El Argoub ‘’. Le bureau d’étude chargé de l’étude de la restructuration du quartier ‘’Ain Soltane’’ a été rappelé pour équiper l’environnement de cette frange urbaine des différents outils et structures nécessaires avec prévision des chaussées doubles et quartiers spacieux avec l’étude de la possibilité d’implanter des constructions hautes allant jusqu’à 15 étages.  Le dernier point de l’étude du jour a porté sur la nécessité d’établir les cahiers de charges et de lancer les travaux de restructuration des deux quartiers du centre de la ville de Mascara, par les différents directeurs concernés, en désignant par la même occasion des entreprises spécialisées dans les aménagements et la réalisation d’espaces verts.       

B.Boufaden
Dimanche 30 Décembre 2012 - 00:00
Lu 308 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+