REFLEXION

RESORPTION DE L’HABITAT PRECAIRE A ORAN : 1 087 familles relogées à partir d’aujourd’hui

Pas moins de 1 087 familles habitant le vieux bâti dans la commune d'Oran seront relogées, dès aujourd’hui, dans des logements neufs dans les cités 500 et 252 logements dans la commune de Gdyel et 400 logements à Oued Tlélat.



Cette opération se fera en plusieurs étapes, précise-t-on, et concerne, entre autres, les habitants de Médioni et El Hamri. Cette opération qui s'inscrit dans le cadre du programme de relogement «spécial vieux bâti» sera chapeautée par les services de la daïra et ceux de l'office de la promotion et de la gestion immobilière (OPGI). Pour le détail, plusieurs secteurs urbains seront touchés par l'opération de relogement. Il s'agit de 518 familles habitant actuellement dans des immeubles délabrés à Derb, 212 à El Hamri, 295 à Médioni, ainsi que Haï Sidi El Houari. L'opération a été précédée d'une enquête minutieuse sur les bénéficiaires. Les services de la daïra et des communes vont mobiliser des dizaines de camions pour assurer le déménagement des familles relogées. Cette opération de relogement sera suivie d'autres au fur et à mesure que les projets de réalisation de logements sont réceptionnés à travers le territoire de la wilaya d'Oran. En juin dernier, près de 1.100 familles réparties sur sept secteurs urbains qui ont été touchées par cette opération, ont été relogées. Par ailleurs, toujours, dans le cadre de la résorption de l'habitat précaire quelques 4357 logements sont destinés à la commune de Hassi Bounif et 600 autres seront attribués dans le cadre de la résorption de l'habitat précaire, apprend-on. En dépit de toutes les mesures prises, la sempiternelle problématique du logement n'est pas près de connaitre son épilogue. Tout le monde est, contre toute attente, dans le besoin d'une habitation décente. C'est du moins ce qui ressort de la forte demande enregistrée par les services de l'habitat de la wilaya d'Oran. La daïra de Bir El Djir, située à l'entrée est d'Oran, a enregistré ces derniers mois quelque 18.150 demandeurs de logements. Le présent, ou ce qui est prêt à l'attribution, ne peut aucunement répondre à cette forte demande. Les services de l'habitat d'Oran indiquent que «pour le moment, ce sont 5100 logements qui sont prêts dont 4357 sont destinés à la commune de Hassi Bounif et 600 autres seront attribués dans le cadre de la résorption de l'habitat  précaire». La commune de Hassi Okba, rattachée administrativement à la daïra de Bir El Djir, enregistre près de 3000 demandes pour un quota de 150 logements en chantier. Leur livraison est prévue pour la fin de l'année en cours. Ainsi, le logement constitue le problème prioritaire de la wilaya et de ses responsables. Cette évidence se vérifie à travers les visites quotidiennes du wali à travers les 19 daïras et les 26 communes composant la deuxième capitale du pays.

Medjadji H.
Vendredi 22 Août 2014 - 17:09
Lu 469 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+