REFLEXION

REPORTAGE : Bouguirat …Une commune en plein essor… !

La commune de Bouguirat, connait un essor volontariste, est en quelque sorte un processus de transformation qui s'accompagne d'une amélioration très distincte sur une période plus ou moins à long terme, ceci en tenant compte des particularités économiques, sociales et culturelles locales.



REPORTAGE : Bouguirat …Une commune en plein essor… !
Son développement local se fait en fonction du territoire sur lequel elle repose et dépend, d'une bonne gestion en prenant compte le facteur humain. Dans ce contexte une approche globale, à la fois sociale et urbanistique, font ressortir les problèmes spécifiques des villes. Dans cette commune un large ensemble d'actions est mené, par l’APC de Bouguirat, dans le cadre du développement et de l'amélioration des conditions de vie du citoyen de cette commune, à savoir : Des mesures en faveur du logement, de l'emploi et du développement économique de la daïra , sécurité et prévention de la délinquance, enseignement scolaire et promotion de l'« égalité des chances ». Le développement de la commune de Bouguirat, conduite par l'APC, entre aussi dans le cadre de la politique d'aménagement du territoire. »Outre les objectifs de diversité de l'habitat, qui a pour but de lutter contre les phénomènes d'exclusion et de favoriser l'insertion professionnelle, sociale et culturelle des populations habitant dans les zones rurales..
Un nouveau siège de l'APC de deux étages et de 54 bureaux, dont l'avancement des travaux est à plus de 90 %,
En effet un nouveau siège de l'APC, est en voie de réalisation, cette infrastructure de deux étages, dont l'avancement des travaux est à plus de 90 %, se constitue de 54 bureaux. Le 1er étage est consacré à l’administration. Le rez-de-chaussée, serait consacré à tout ce qui se rapporte à l'état civil, avec 2 bureaux pour les mariages. A ce sujet le président de l’APC nous dira: " Les 2 bureaux, pour les mariages, seront conçus de manière à préserver, les traditions, car la population tient à ce que l'on respecte les coutumes, qui sont bien encrées dans cette région très conservatrice ". Un parking à voitures a été prévu aussi au sous sol, avec l’aménagement d'une voie d'accès, d’où une enveloppe de 6 milliards de cts, pour l'ensemble de cette nouvelle structure, qui sera achevée selon notre interlocuteur d’ici le mois de juillet prochain "Pour ce qui est de l'ancien siège qui date de 1864, celui-ci sera aménagé et sera appelé à être affecté à d'autres services selon lui". Dans ce même contexte, l'ancien jardin à proximité du nouveau siège de l'APC, fera l'objet d'un réaménagement, dans le nouveau programme de développement de la ville, car selon le P/APC les espaces verts, sont primordiaux et vitaux, aussi nous prenons à cœur, dira-t-il, le volet environnemental, qui entre dans le cadre de l'amélioration des conditions de vie du citoyen de cette commune.
Une enveloppe, de 12 milliards a été dégagée pour le réaménagement de la R.N 1, des trottoirs et du centre de la ville de Bouguirat, qui verra aussi la réalisation d'un hôpital de 60 lits
"Vous devez aussi savoir qu'une enveloppe, de 12 milliards a été dégagée pour le réaménagement de la R.N 1, des trottoirs et du centre de la ville de Bouguirat, qui verra aussi la réalisation d'un hôpital de 60 lits dont les travaux d'avancement sont à plus de 80 % et dont l'ouverture pour accueillir les patients est prévue pour le mois de juillet 2010 ». Un autre projet concernant une voie de dédoublement de 60 kms reliant, Mesra, Sirat, Bouguirat sera réalisé, pour une meilleure fluidité de la circulation au profit des usagers de la route, qui rejoindra l'auto route Est Ouest. Toujours dans le cadre du développement, et de l’investissement, de la commune, l'APC ne cesse d’encourager les promoteurs privés, dans le cadre de la diversification et de l’emploi, d’où les travaux de réalisation d'un hôtel, restaurant, cafétéria, à la sortie sud de la ville par un privé du nom de Ould Youcef, toujours selon le maire. Les infrastructures sportives, quand à eux, connaissent un taux d’avancement des travaux de 80 % et seront fin prêtes avant la fin de l’année 2010 selon le P/APC. " Celles ci-ci seront dotées d'une salle omnisport, une piscine semi olympique et d'un stade de football en tartan, qui a déjà été réceptionné, et d'ajouter, pour ce qui est du stade, cette infrastructure sportive est un peu la fierté de notre ville, une œuvre magnifique, nous dira-t-il le visage illuminé par cette réalisation qui à non pas douter est remarquable, nous lui avons donné un aspect particulier, afin qu'elle soit à la mesure de tout évènement sportif". Et d’ajouter à ce propos: « Ce complexe a été réalisé dans le cadre du PSD, il faut noter aussi, que l'aménagement du stade a été réalisé dans le cadre de la régie communale, avec notre main d'œuvre". Toujours, dans le cadre du développement de la ville, un nouveau marché couvert de 81 locaux en chantier, sera réalisé, dont une enveloppe de 15 millions de dinars lui a été allouée pour sa réalisation. Il poursuivra dans ce contexte, par une brève rétrospective sur les progrès qu'aura connu la daïra en matière de réalisations, parmi lesquelles les voies d'évitement de la ville la réception de 80 locaux professionnels qui ont été distribués aux jeunes chômeurs et comme il a été signalé plus haut le stade de football. « Pour mettre fin à l'isolement des populations des douars, de nombreux chantiers sont en cours, nous dira-t-il, à savoir: L'aménagement des routes et des chemins communaux, ainsi il a été programmé la remise en état de celles ci pour relier les douars, de Zouatine, Hmaimia, Ould Youcef, Torche et Elhraoui, sur 5 kms en tapi goudronné, jusqu’à la limite frontalière de la daïra, avec la commune de Souaflia, pour une enveloppe de 9 milliards de cts, toujours selon le maire de cette commune, la réception serait pour la fin de l'année en cours ». D'autres travaux sont entrepris, pour, remettre en état, le chemin de wilaya en tapis goudronné, reliant la commune de Bouguirat, Ouled Chafâa, à la localité de Saf Saf, sur 12 kms, pour un montant de 18 milliards. Pour ce qui est de la route CW 6 reliant sur 20 kms l'U2 les travaux ont été achevés. Le P/APC, n'a pas cessé de mettre en exergue l'importance de tels projets, tout en faisant allusion aux préoccupations du citoyen, d’où le besoin de répondre à la demande de l'eau, à ce propos la commune nous dira-t-il, procède déjà au forage pour alimenter la population. Il nous dira en substance: "Comme il a été prévu nous faisons de notre mieux pour satisfaire le citoyen, des efforts sont entrepris en ce sens, par l'ensemble des élus et de l'exécutif, selon les instructions et les directives de madame le wali, qui a insisté sur la nécessité d'être présent sur le terrain, pour respecter les échéances et veiller à l'application du programme de développement initié par le président de la république. « N'oubliez pas nous dira-t-il, que la daïra de Bouguirat compte aujourd'hui plus de 36800 âmes avec une superficie de 97 km carré et nous sommes conscients de la responsabilité qui nous incombe. D'autres projet ont vu le jour et ce à travers toute la daïra, malgré cela il reste encore beaucoup à faire mais avec de la persévérance et le sérieux nous espérons arriver bien sur avec l'aide de tous et du citoyen conclut-il ».

Benyahia Aek
Mardi 9 Mars 2010 - 11:41
Lu 1570 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+