REFLEXION

RENTREE SCOLAIRE : Oran au rythme des horaires continus

La prochaine rentrée scolaire fixée au 11 septembre prochain, sera marquée par l’expérimentation des horaires continus dans plusieurs établissements scolaires, mais il risque d’y avoir des perturbations en raison d’une grève annoncée.



RENTREE SCOLAIRE : Oran au rythme des horaires continus
Pour ce qui est de l’expérimentation des horaires continus, la wilaya d’Oran a été choisie pour cette opération pilote, 71000 élèves scolarisés au niveau de 117 établissements scolaires sont concernés. Ce nouveau système, selon ses concepteurs, devra améliorer le niveau de l’enseignement, mais avant le lancement de cette opération, il s’est avéré que ce système a buté sur les réserves formulées par les associations des parents d’élèves qui le considèrent comme une fuite en avant dans la mesure, où les conditions pour sa réussite n’ont pas été réunies. Les réserves formulées par ces associations, rappelons-le sont liées à la libération de l’élève à 14 heures ou 15 heures 30, ce qui exposera l’élève aux aléas de la rue, et concernent également la gestion des cantines scolaires qui n’arrivent pas à satisfaire la demande en qualité et en quantité. D’autre part, il faut souligner qu’en dépit de ces réserves, le système des horaires continus offre des avantages dans la gestion du temps et permet l’aménagement pour ce qui est des cours de soutien durant toute la semaine. S’agissant de la distribution du manuel scolaire, nous avons appris que les quantités distribuées par l’office national des publications scolaires à travers ses deux centres d’Oran et de Hassi Bounif, sont suffisantes pour satisfaire la demande. Concernant les prix, aucun changement n’est prévu. Concernant, les infrastructures, nous avons appris que de nouveaux lycées, CEM et écoles ouvriront leurs portes dès la prochaine rentrée scolaire. Ainsi il a été prévu, la réalisation de 16 lycées au niveau des localités de Boutlelis ,Chteibo , Hassi Benokba , El Kerma , Gdyel ,El Ançor et Boufatis et 16 autres CEM pour alléger la surcharge des classes . La direction des logements et des équipements publics DLEP, devra également construire 65 écoles primaires, d’une capacité de 878 classes et 18 cantines scolaires. Le secteur de l’éducation, devra également bénéficier lors de la prochaine rentrée scolaire de 12 unités de dépistage et de santé scolaire (CDS) afin d’assurer une couverture sanitaire pour l’ensemble des élèves , dans les établissements scolaires de la wilaya.

Réflexion
Lundi 5 Septembre 2011 - 11:13
Lu 428 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+