REFLEXION

RENTREE SCOLAIRE 2010-2011 A MOSTAGANEM : 168.954 élèves, à l’assaut des bancs de classes



RENTREE SCOLAIRE  2010-2011  A MOSTAGANEM : 168.954 élèves, à l’assaut des bancs de classes
Après de longues vacances, les établissements scolaires de toute la wilaya, ont ouvert hier grand leurs portes d’entrée, pour recevoir les élèves des trois cycles, et semblent repartir sur le bon pied, selon, le directeur de l’éducation nationale, M. Bouhella Mohamed, qui vient d’animer une conférence de presse en communiquant en toute transparence ,tous les chiffres à la presse et qui espère réaliser les objectifs assignés, par la tutelle avec la collaboration et l’aide précieuse de tous. C’est hier que des milliers d’écoliers, tous cycles confondus, ont pris le chemin de retour vers les classes, qu’ils avaient quitté pour les vacances d’été et qui ont plus de 90 jours en plus des quelques autres jours de repos forcé, suite aux grèves cycliques qui ont largement perturbé la scolarité . Quelques 9637 enfants de moins de 6 ans , ont foulé pour la première fois, le bitume des cours d’écoles, pour être admis en année préparatoire, et seront pris en charge par des enseignants formés en enseignement préscolaire et où cette année un taux élevé de temps sera consacré à la formation éducative, qui consiste surtout à la pédagogie et à l’éveil psychologique. Quant au cycle primaire, il a accueilli 78.000 élèves au sein des différentes classes et des paliers de ce dernier ,396 divisions ont été réservées pour la réception de ces élèves, ils seront encadrés par 3578 enseignants à travers les 414 établissements scolaires, que compte le territoire de la wilaya. Le cycle moyen a reçu 6O.699 collégiens, pour 1644 classes, pris en charge par 2722 professeurs d’enseignement dans toutes les disciplines et ce, à travers les 102 collèges de la wilaya . L’enseignement secondaire, quant à lui vient d’enregistrer 2O. 616 lycéens, dans 698 classes qui seront dirigées par 1446 professeurs d’enseignement secondaire, toutes disciplines confondues, pour ce cycle. Le programme en cours, prévoit dans un proche avenir le développement du secteur de l’éducation, par la réalisation de nouvelles infrastructures éducatives, sociales, scolaires et sportives, dont les travaux sont bien avancés et vont bientôt prendre fin. En ce sens, le cycle primaire va se doter de 4 groupes scolaires, dont 33 classes en extension et 14 nouvelles cantines scolaires pour la prise en charge des élèves nécessiteux et ceux résidant loin de l’école. Le cycle moyen n’a pas été oublié par cet essor de développement, il va bénéficier de 5 nouveaux collèges, d’une demi-pension et d’un nouveau terrain de sport. Le cycle secondaire sera doté de 4 nouveaux lycées, de 2 demi-pensions, et 11 nouvelles salles de sport. En ce qui concerne le programme du plan quinquennal, l’éducation s’est taillé la part du lion ,par l’attribution d’une conséquente enveloppe financière, avec à la clef une programmation importante pour ce qui est du cycle primaire , à savoir un quota de 282 classes ,dont plus de 5O% sont de nouvelles créations ,elles vont permettre de mettre fin à la double vacation qui subsiste encore à travers quelques localités rurales, afin d’alléger les classes qui ont un surnombre d’élèves, dans ce contexte le nombre de 28 élèves par classe reste l’objectif recherché par le ministère de tutelle, 7 cantines scolaires viendront renforcer la prise en charge d’autres écoliers dans le besoin et avec une alimentation saine et riche en calories. La réalisation de 1O autres collèges, de 16 demi pension et de 3O terrains de sport en cycle moyen, finira par désengorger les classes, où le surnombre se fait ressentir âprement et nuit énormément à l’enseignement et à l’enseignant qui ne parvient plus à maîtriser les cours de par le nombre d’élèves dans une classe, à savoir une quarantaine qui souvent ne comprennent rien aux leçons dispensées au sein de ». La construction de 7 nouveaux lycées, 6 salles de sport et 4 unités de dépistage et de suivi, qui font encore défaut au sein des lycées existants, ne fera que développer davantage le secteur de l’éducation, qui accueille annuellement de nouveaux élèves. Le volet pédagogique a été mis également à contribution par la disponibilité de 75.000 manuels gratuits pour les élèves nécessiteux, les enfants du personnel de l’éducation, les handicapés, les écoliers issues des familles victimes du terrorisme les élèves du préscolaire et ceux de la 1ere année, dont 58.000 bénéficieront également de l‘indemnité de la solidarité scolaire. L’année scolaire 2010/2011 a commencé dans de bonnes conditions et tout semble parfait, de par l’organisation qui a primé en tous lieux et en toutes circonstances et ce, pour tout le bonheur des élèves qui paraissaient si heureux de se retrouver en classe et entre camarades, après les vacances d’été et les fêtes de l’Aïd … !

L. Ammar
Mardi 14 Septembre 2010 - 00:01
Lu 526 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+