REFLEXION

RENTREE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : Plus de 3300 nouveaux postes créés

La rentrée de la session de Février (2017-2018) de la formation professionnelle a été inaugurée officiellement par le secrétaire général de la wilaya, M. Far Bachir, en présence des autorités locales, au sein du centre de la formation professionnelle et d’apprentissage « Mohamed Makboul » sis à la localité d’Achaacha.



Après la lecture de la lettre du ministre de l’enseignement et de la formation professionnelle, invitant les jeunes à regagner les centres de formation professionnelle et d’apprentissage pour apprendre des métiers afin de participer à l’amélioration de la production nationale et obtenir des postes d’emploi. A ce titre, le ministre a rappelé encore à travers sa lettre, que les défis économiques de l’heure exigent une alternative aux hydrocarbures pour de meilleures productions provenant d’autres secteurs, et que les medias doivent jouer le rôle qui leur est dévolu pour attirer davantage de jeunes vers la formation professionnelle. Quant au secrétaire général, il a encouragé les jeunes à choisir les métiers selon les vocations de leurs régions pour participer au développement économique par le biais de la création de petites et moyennes entreprises générant de l’emploi. Il a également  invité les élus et les membres des associations à sensibiliser davantage les jeunes sur l’intérêt de la formation professionnelle et sur les multiples avantages qu’elle présente, ainsi que le choix des métiers selon la vocation de la wilaya, dont l’agriculture, la pêche, le tourisme, l’industrie, et les travaux publics. En ce sens, plus de 3300 nouveaux postes pédagogiques ont été créés au sein des 14 centres de formation professionnelle et d’apprentissage, une annexe et l’institut de la formation professionnelle de la wilaya de Mostaganem. La formation est assurée par l’apprentissage, des stages pratiques, de conventions avec d’autres partenaires et l’introduction des techniques de l’information et de la communication. Quant aux spécialités dispensées, elles sont au nombre de 27 dont 16 touchent à l’apprentissage de métiers dans divers secteurs de l’activité économique. Notons que la wilaya de Mostaganem a mobilisé tous les moyens pour la réussite totale de cette nouvelle rentrée. Le secrétaire général, accompagné des membres de la délégation, s’est rendu au sein des ateliers spécialisés dans la formation manuelle. Par ailleurs, une convention a été signée entre le secteur de la formation professionnelle et la direction du logement de Mostaganem, portant sur la formation pratique de la restauration du vieux bâti. Sur ce sujet, la directrice du logement, Mme Fatiha Kessir a présenté un exposé sur la situation et l’opération de restauration des vieux bâtiments de la ville. Quant au directeur de la formation professionnelle, M. Nasser Belahcene, il a souligné que la signature de conventions portant sur le développement du monde rural est une priorité à prendre en considération et un défi à relever.

L.Ammar
Lundi 27 Février 2017 - 19:40
Lu 226 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 21-11-2017.pdf
3.67 Mo - 20/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+