REFLEXION

RENTREE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE A AIN TEMOUCHENT : 1305 postes ouverts au titre de la session de février 2011

Les responsables du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya d’Aïn-Témouchent ont réuni toutes les conditions aussi bien humaines, matérielles, pédagogique que techniques tendant à la bonne réussite de la session de la rentrée professionnelle prévue le 27 février 2011



RENTREE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE A AIN TEMOUCHENT : 1305 postes ouverts au titre de la session de février 2011

Les postes de formation ouverts au profit des stagiaires durant cette session, sont aux nombres ci-après: 1305 postes répartis en 52 sections, 934 postes par le biais de la formation professionnelle, 455 postes de 19 sections par le biais de la formation de cours du soir. De même, 670 femmes au foyer seront formées durant cette session. Les services concernés ont également programmé 360 postes au profit des détenus des centres de rééducation avec 15 spécialités. Au total, une formation de 3724 postes de formation sera exécutée sur le terrain. Les inscriptions des candidats et candidates sont ouvertes du 5 décembre 2010 au 10 février 2011 au niveau des bureaux d’accueil et d’orientation des différents centre de formation et d’enseignement professionnels implantés à travers la wilaya d’Aïn-Témouchent. Les élèves nantis d’un niveau d’instruction  de la quatrième année moyenne  auront à choisir le métier qui leur convient pour subir une formation d’une durée de douze mois et obtenir leur certificat d’aptitude professionnelle (CAP. S’ils veulent un certificat de maîtrise professionnelle (CMP), la formation nécessite 18 mois. Les élèves pourvus d’un niveau d’instruction de la deuxième année secondaire, auront la possibilité d’acquérir un diplôme de Brevet de Technicien après avoir subi une formation de 24 mois. Cependant ceux de la troisième année secondaire, ils subiront la formation de trente mois pour qu’ils puissent décrocher le diplôme de Brevet de Technicien Supérieur (BTS). Selon M. Mouffok Kaddour, Chef du service de la formation auprès de la direction de la formation et de l’enseignement professionnels, un plan d’information et de communication a été mis à la disposition de tous les établissements, pour l’organisation des portes ouvertes durant la période s’étalant du 16 au 21 janvier 2011, afin que les jeunes puissent s’informer des différentes spécialités de formation. De même une commission mixte (Education –Formation professionnelle) a été créée, dans ce cadre au profit des élèves des établissements des enseignements moyen et secondaire. Des journées de sélection seront organisées au niveau des CFPA coïncidant avec le congé inter cycle prévu du 13 au 26 février 2011. Il nous fait état que l’objectif de la session de février 2011, se marque par la « Qualité » de la formation et notamment le renouvellement de la nomenclature, des spécialités, des équipements ainsi que l’actualisation du programme de formation. En ce qui concerne les activités culturelles et sportives, il existe des associations de ces activités au niveau des centres de la formation et de l’enseignement professionnels. Dans ce même ordre d’idées, il a été également créé un bureau de coordination des associations culturelles et sportives du secteur professionnel de la wilaya sous la tutelle de la direction de la formation  et de l’enseignement professionnels, qui a pour mission principale d’étudier de discuter, d’évaluer, d’élaborer des programmes d’action dans le domaine culturel et sportif. Dans le domaine de la formation, une section composée de trente stagiaires subissent actuellement une formation  d’agents dans le secteur de l’assainissement et de l’exploitation du réseau de l’eau potable, au niveau du CFPA de Chaâbet-El-Leham (daïra d’El-Malah), depuis le 27 octobre 2010, dans le cadre de la convention algéro-canadienne. Leurs stages demeurent 18 mois et seront en fonction en janvier 2012. Ils ont  effectué des stages pratiques au niveau de la société « Algérienne des Eaux », l’unité de dessalement de la plage ‘’Chat el Hillal’’ de Sidi-Ben-Adda (daïra d’Aïn-Témouchent)  avec l’encadrement des services de l’hydraulique. La wilaya d’Aïn-Témouchent dispose actuellement d’un institut centre de la formation et de l’enseignement professionnels, de dix CFPA, ainsi que deux annexes implantées à Béni-Saf et Aïn-Tolba, qui forment 3600 stagiaires dans les différentes spécialités dont 500 internes et 1500 demi-pensionnaires. Cette année professionnelle, les services de la direction du secteur professionnel de la wilaya ont créé trois nouvelles sections, la première en assistant multimédia, avec 25 postes au niveau du CFPA de Chaâbet-El-Leham, la deuxième d’arboriculteurs avec 25 postes au CFPA d’Ain-Kihal, et la troisième en ébénisterie avec également de 25 postes au CFPA d’El-Amria


B. Abdelgheffar
Mardi 18 Janvier 2011 - 11:50
Lu 761 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+