REFLEXION

RENOUVELLEMENT PARTIEL DU CONSEIL DE LA NATION : Le FLN et le RND raflent la majorité des sièges

Le Front de Libération Nationale (FLN) a raflé mardi soir, la majorité des sièges au Conseil de la nation, pour le renouvellement de la moitié des membres élus de cette instance. En effet, selon les résultats préliminaires rendus publics hier, mercredi par le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales, le FLN est arrivé en tête aux élections, qui se sont déroulées à travers les 48 wilayas du pays, avec 23 sièges, suivi du Rassemblement national démocratique (RND) avec 18 sièges.



Selon les résultats préliminaires,  les Indépendants arrivent en troisième position avec quatre (4) sièges, suivi du Front des forces socialistes (FFS), avec deux (2) sièges et d'El-Fadjr El-Djadid avec un (1) siège. Le nombre d'élus des Assemblées populaires communales et de wilayas constituant le collège électoral, a été de 26.892 membres, alors que le nombre de votants a été de 25.641, soit un taux de participation de 95,35%. En outre, 258 candidats ont postulé pour les 48 sièges objet de renouvellement, issus de 30 partis politiques et 12 indépendants, a rapporté l’APS. Ces résultats ont été communiqués en attendant la proclamation officielle et définitive des résultats de l'élection par le Conseil constitutionnel, conformément aux dispositions de l'article 125 de la loi organique 12-01 du 12 janvier 2012 relative au régime électoral.  Le collège électoral a voté, au niveau de l'ensemble des wilayas du pays, pour élire, à travers un scrutin indirect, 48 membres du Conseil de la nation dont le mandat de six ans arrive à expiration. Composé des élus locaux dans les APC (1.541) et les APW (48), le collège électoral a procédé à l'élection des nouveaux membres de la chambre haute du Parlement au niveau de chaque wilaya sous la supervision d'une commission en charge du processus. A la veille de ce scrutin, le ministère de la Justice avait publié un arrêté portant la désignation des magistrats présidents et membres des commissions électorales de wilaya. Chaque commission de wilaya est composée d'un président, de deux membres et de deux suppléants. Il est à rappeler, que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait convoqué le collège électoral pour le mardi 29 décembre 2015 en vue de l'élection pour le renouvellement de la moitié des membres élus du Conseil de la nation.  Le collège électoral est composé de l'ensemble des membres de l'Assemblée populaire de wilaya et des membres des Assemblées populaires communales de la wilaya. Le Conseil de la nation, la chambre haute du Parlement algérien, a été créé lors de la révision de la Constitution en 1996. Il est composé de 144 membres, dont 96 élus au scrutin indirect et secret (2 tiers) et 48 désignés par le président de la République dans le cadre du tiers présidentiel. Pour être éligible, il faut être membre de l'Assemblée populaire communale (APC) ou de l'Assemblée populaire de wilaya (APW) et avoir l'âge d'au moins 35 ans. La durée du mandat est de six ans, et la chambre est renouvelable pour la moitié tous les trois ans.

Ismain
Mercredi 30 Décembre 2015 - 19:05
Lu 209 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+