REFLEXION

RENCONTRE REGIONALE DES MAGISTRATS DU SNM : Renforcer l’indépendance de la justice

La consolidation de l’indépendance de la justice constitue l’objectif majeur des magistrats algériens, a déclaré samedi à Oran le président du Syndicat national des magistrats (SNM), M. Djamel Aïdouni. "Renforcer l’indépendance de la justice au sein de notre pays est la première priorité du magistrat algérien", a souligné M. Aïdouni qui a présidé une rencontre régionale des membres du SNM près les Cours de justice de l’Ouest.



Ce regroupement a donné lieu à une série de recommandations à l’attention de la tutelle, dont la plateforme finale sera rédigée à l’issue de l’ultime réunion prévue samedi prochain à Ghardaïa, les précédentes s’étant tenues successivement à Médéa, Chlef, Alger et Constantine", a indiqué le président du SNM. Les propositions déjà émises "vont dans le sens du renforcement de l’indépendance de la justice", a-t-il fait savoir, ajoutant, à ce propos, que les aspirations de son organisation visent notamment "l’approbation d’un article de loi à la prochaine Constitution, relatif à la composante du Conseil supérieur de la magistrature (CSM)." L’article de loi suggéré par le SNM permettra de voir les magistrats majoritaires dans la composante du CSM, selon M. Aïdouni qui estime en outre que "ce Conseil doit être présidé par le président de la République, tandis que le vice-président de cette même instance doit être le Premier président de la Cour suprême". Cette rencontre a, par ailleurs, débouché sur d’autres recommandations ayant trait à l’amélioration des conditions socioprofessionnelles des magistrats qui ont préconisé la révision de leurs indemnités, a indiqué M. Aïdouni, expliquant à cet égard, que les professionnels de sa corporation "perçoivent une seule indemnité et réclament deux autres au même titre que les secteurs qui en bénéficient intégralement." Des difficultés d’accès au logement ont été également évoquées par les participants à ce regroupement sachant, ont-ils fait valoir, que leur salaire "dépasse le seuil maximal des revenus défini pour les différentes formules en vigueur". Dans une déclaration à la presse au terme de cette réunion, le président du SNM n’a pas exclu la tenue d’une rencontre nationale avant la remise de la plateforme finale des recommandations des magistrats à la tutelle. Il a, par ailleurs, annoncé qu’il sera procédé, prochainement, au renouvellement des sections syndicales de son organisation à travers l’ensemble du territoire national.
 

Rafik M
Lundi 4 Mars 2013 - 10:54
Lu 140 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+