REFLEXION

RENCONTRE MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE -SYNDICATS : Le SNAPEST hausse le ton

Le 9 décembre 2012, s’est tenue une réunion de travail entre le bureau du syndicat national autonome des professeurs d’enseignement secondaire et technique SNAPEST et le staff du ministère de l’éducation nationale portant sur deux volets assez importants à savoir, le statut particulier de l’éducation et le volet pédagogique



RENCONTRE MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE -SYNDICATS : Le SNAPEST hausse le ton
Pour le premier point  le syndicat réclame  la dévaluation dans les échelons pour les nouvelles promotions aux catégories 14 et 16 comme stipulé dans la directive de la fonction publique 9121  a fait l’objet d’un rejet catégorique de la part du bureau, et les membres présents demandent son annulation et utiliser une translation directe  d’une catégorie vers une autre, comme s’est effectué pour d’autres catégories.  Pour  les primes des fonctionnaires du sud qui continu à être payées par rapport à l’ancien salaire de base, le bureau syndicale a une nouvelle fois réitérer son exaspération face à la sourde oreille des pouvoirs publiques. Faire référence à trois salaires de base dans une même fiche de paye est incompatible avec les lois régissant la fonction publique et antinomique avec la législation du travail ! La régularisation est exigée et elle doit être imminente !     Pour les ptlt un corps de l’éducation qui a rendu beaucoup de service et qui continu à le faire, victime de la suppression de l’enseignement technique  qui est une énorme bavure alors qu’il  nécessite une réforme en profondeur, victime de la non application du décret 49-90 le bureau exige la prise en charge  et une gestion convenable de la carrière de cette catégories d’enseignants comme les autres catégories de l’éducation.  Comme les membres du bureau ont demandé à revoir certains arrêtes des  stagiaires victimes de la bureaucratie de l’administration afin qu’ils puissent bénéficier des promotions. Ainsi que la finalisation des logements du sud qui ont enregistré un énorme retard. Pour le deuxième point , les membres du bureau ont demandé de revoir les cartes scolaires en fonction des nouvelles données incluses par la reformes de l’éducation. Ainsi que de revoir la circulaire qui régis les heures supplémentaires et suppléances, et  supprimer la triple sanction et exigent  leurs revalorisation.  Le bureau national a une nouvelle fois dénoncé certains directeurs qui imposent à des professeurs de compléter leur volume horaire dans une spécialité qui n’est pas la leur. Le snapest étant conscient qu’aucune amélioration durable et stratégique des conditions de vie des travailleurs ne peut survenir tant que le poids du système bureaucratique corrompu s’exerce sur l’état et la société. Le SNAPEST ne veut pas glisser dans la confusion et l’affaissement pour tomber dans l’apathie, il dira alors : « nous  sommes conscients des enjeux, nous sommes conscients des objectifs syndicaux à atteindre, mais si le ministère ne répond pas favorables aux doléances posées !une action sur le terrain  sera inévitable !! 

Riad
Mardi 11 Décembre 2012 - 00:00
Lu 333 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+