REFLEXION

RENCONTRE ENTREPRENEURS ET WALI DE MOSTAGANEM : Les entreprises accusent l’administration



RENCONTRE ENTREPRENEURS ET WALI DE MOSTAGANEM : Les entreprises accusent l’administration
Le wali de Mostaganem, Monsieur Houcine Ouaddah, a révélé en présence des autorités locales, que plus de 60% des projets inspectés au cours de ses visites sont bien loin des normes. En particulier en termes de qualité de la réalisation en insistant sur la nécessité de prendre la responsabilité et de lutter contre la corruption et éviter les retards, comme il a également promi de prendre en charge les problèmes des bureaux d’études et les entrepreneurs en ajoutant que les projets des cinq prochaines années seront attribués à des entreprises qualifiées et même de l’extérieur de la wilaya et ou étrangères si le service et la qualité ne s’améliorent pas selon les normes internationale établies. Le wali a fait appel aux élus et à la presse d’intervenir et de révéler les abus et les violations, parce que - ajoute il - le développement, la prospérité et le développement pour améliorer les conditions de vie des citoyens sont soumis à l’élimination du favoritisme et à lutter contre la corruption et la perversion. En revanche, le wali a confirmé à l’auditoire que tous les services concernés dans la réalisation des projets seront diriger selon les pouvoirs qui lui sont conférés comme il a exhorté les entrepreneurs à les conditions, et des bureaux d’études de suivi à surveiller et améliorer la qualité des réalisations, alors que les cadres de l’administration, il les a responsabilisés de lutter contre le fraude dans les réalisations. Selon le wali, une concurrence aura lieu entre les architectes et les bureaux d’études pour décourager toutes les infractions dans les réalisations. D’autre part, il a accordé l’autorité totale au secrétaire général, monsieur Boukera Boussif, pour prendre en charge ce dossier et ce pour règlement de toutes choses et de trouver toutes les solutions et éliminer tous les obstacles afin d’être un endossement des opportunistes ! Avant de commencer dans le prochain programme quinquennal qui sera achevé avec la réalisation de 1967 projets de développement financier qui est estimé à 78 milliards de dinars.

B.Reda
Vendredi 12 Novembre 2010 - 22:01
Lu 1157 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+