REFLEXION

REMOUS A L’APC DE MOSTAGANEM : Le maire serait-il la principale cible ?



REMOUS A L’APC DE MOSTAGANEM : Le maire serait-il la principale cible ?
Des informations persistantes mais non corroborées pour l’instant, font état de la tenue imminente d’une réunion des huit membres d’obédience FLN, de l’assemblée populaire communale (APC) de Mostaganem. L’ordre du jour de cette rencontre informelle, serait selon notre source, la « liquidation » du vice-président et président de la commission des affaires sociales (DECAS) Smail Abdelhamid appartenant à la formation politique du RND, ainsi que le vice-président KRACHAI Ahmed du service technique et leur remplacement par deux autres membres de la formation du vieux parti. Mais cette tentative qui demeure à l’origine une opération de déstabilisation aux desseins malveillants, n’est autre selon les observateurs qu’une machination qui tend à piéger le premier magistrat de la commune et le mettre devant un fait accompli, sachant que plusieurs tentatives ont été déjà orchestrées et déjouées. Certains membres ne s’en cachent d’ailleurs pas, pour eux cette rencontre n’a pour but que de porter atteinte à l’intégrité du maire par personnes interposées. Pour ces membres, ces manières d’agir sont inadmissibles et inacceptables. Les pressions qui s’exercent actuellement au niveau de l’APC de Mostaganem, ne relèvent plus des idéologies politiques comme il fut un temps, mais de simples règlements de compte et de jeux d’intérêts. Là, il y a lieu de mettre en exergue l’opposition de la majorité des élus ainsi que l’administration qui ont apposé une fin de non recevoir à la proposition des huit membres. Toutefois, il est important de relever que certaines voies se sont élevées contre ces agissements irresponsables, et vont jusqu’à dire que ces huit membres ne sont pas à leur première tentative et tous ce qu’ils ont entrepris par le passé a été voué à l’échec, ils ne pourront rien faire, sinon mettre du lest dans un tapage médiatique qui n’en finit plus. Mais les questions qui restent posées, pourquoi voulait-on à tout prix écarter ces deux responsables ? Pourquoi précisément ces deux responsables ? Qui est le commanditaire et quels sont les tenants et les aboutissants de cette tentative ? Quelque soit, les circonstances, les prochaines semaines, nous révèleront peut-être ce qu’il adviendra de tout ce remue ménage au sein de la plus grande commune de la wilaya.

Ahmed Mehdi
Mardi 14 Septembre 2010 - 00:01
Lu 757 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+