REFLEXION

RELIZANE: VISITE DES PARLEMENTAIRES FRANÇAIS: M.Derosier aspire à une coopération et un jumelage performant

Dans le cadre des relations bilatérales entre la France et l'Algérie dans le domaine parlementaire, Relizane a reçu avant-hier la visite officielle de M.Bernard Derosier, président du groupe parlementaire français d'amitié algéro-française qui était accompagné de 4 autres députés dont deux de l'UMP et de M.Belkacem Bellabes, président du groupe d'amitié parlementaire algéro-français du côté algérien.



RELIZANE: VISITE DES PARLEMENTAIRES FRANÇAIS: M.Derosier aspire à une coopération et un jumelage performant
Accueillis par M.Abdelkader Kadi, wali de Relizane, la délégation s'est rendue dans plusieurs localités à savoir Oued-Rhiou, Belacel, Ramka, Aïn-Tarik et Relizane, chef-lieu de wilaya. A Oued-Rhiou, ils ont visité l'unité BCR, spécialisée dans la fabrication de la coutellerie, robinetterie et boulonetterie où des explications leur ont été données sur le fonctionnement de cette usine avant de se rendre dans une ferme d'élevage de bovins importés de France. A Sidi Saâda, l'Orolait, unité de transformation du lait, était aussi au rendez-vous avec cette visite. Le dernier point avant le siège du pôle universitaire de Relizane était celui de la centrale de production d'énergie de Belacel. Ce qu'il faut retenir de cette visite qui s'inscrit dans le cadre du jumelage entre le département du nord et la wilaya de Relizane, c'est l'accord des deux parties, algérien et français surtout après l'arrivée de l'actuel wali en l'occurrence M.Kadi, que Relizane va accueillir un comité technique du département du nord les jours à venir et qui aura à charge d'arrêter les formes de coopération entre Relizane et le département du nord en matière d'accompagnement de plusieurs projets et de la formation. Le wali de Relizane a dégagé plusieurs mesures susceptibles d'aider à concrétiser ce jumelage qui constitue l'une des aspirations des Relizanais. A l'issue de cette visite à Relizane, les parlementaires français ont exprimé leur satisfaction de voir cette ambition concrétiser le plutôt possible sur le terrain. La délégation parlementaire française a visité auparavant la wilaya d'Alger où elle s'est entretenue avec les ministres des affaires étrangères, le ministre de la PME-PMI, le ministre des transports comme elle a reçu les chef des groupes parlementaires des différents partis politiques composant le parlement algérien et ce, avant de visiter le métro d'Alger et le tramway qui fonctionne déjà en essai blanc et qui sera ouvert au public après le 8 mai. Rappelons que la grande firme française alstom contribuera à la gestion de ces deux grandes réalisations pendant quelques années. Les parlementaires français que dirige M.Derosier se sont entretenus également avec les opérateurs algériens, les membres du forum algérien qui regroupe le patronat et les responsables de la chambre du commerce algérienne en préparation de la rencontre du 31 mai prochain des opérateurs français et algériens. Les deux présidents de commission, Français et Algérien accordent aussi une extrême importance à la réunion de la grande commission parlementaire algéro-française dont une première s'est déjà tenue à Alger.Il est utile de rappeler aussi que M.Derosier qui est un homme politique et un député chevronné, a déclaré que le dernier discours du président Bouteflika, montre clairement que toutes les décisions prises par son excellence, versent dans un grand processus d'ouverture démocratique.

Abbed Zeggai
Samedi 23 Avril 2011 - 11:56
Lu 1291 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+