REFLEXION

RELIZANE : Une lettre anonyme enclenche une enquête à la CNAS

Les artisans habituels des lettres anonymes qui font beaucoup parler d’eux à Relizane et portant très souvent des dénonciations calomnieuses comme cette fois-ci à l’encontre de paisibles gens à savoir des assurés malades ou fonctionnaires sereins, continuent, donc, à constituer la préoccupation des différents services à Relizane, notamment la direction générale de la CNAS à l’instar d’autres établissements et institutions et qui ne cessent de dépêcher à juste titre des inspecteurs pour mettre toute la lumière sur ces écrits qui se sont avérés moult fois comme diffamatoires dans la majorité de leurs contenus.



Ainsi, des inspecteurs de la DG-CNAS ont atterri cette semaine à l’agence de Relizane, apprend-on de sources sures pour enquêter sur le contenu d’une lettre anonyme qui porte, selon nos interlocuteurs, les empreintes des mêmes auteurs, connus mais non officiellement identifiés et lesquels aspirent à déstabiliser la direction qui n’arrange pas leurs affaires d’une part ou pour s’attaquer à leurs rivaux ne serait-ce que les déranger et les exposer à des enquêtes et interpellations en utilisant sans foi ni loi et sans aucune pitié des dossiers corrects qui ne souffrent d’aucune faille d’assurés atteints dans leur majorité de pathologies chroniques à l’exemple du cancer et dont les situations administratives et médicales sont régulières. Les observateurs à Relizane, constatent amèrement que les structures destinatrices de ces lettres diffamatoires et en accordant toute l’importance,  encouragent indirectement et d’une manière non voulue ces auteurs de lettres anonymes à poursuivre leurs sales besognes, car cela leur fournira davantage de plaisir et de jouissance et ils tirent profit du préjudice moral porté aux victimes, citées dans ces lettres anonymes, lesquelles victimes interpellent les services compétents à enquêter également sur les auteurs de ces lettres préjudiciables pour que justice soit faite et mettre par conséquent un terme à leurs agissements néfastes sans parler dans tout cela de la mauvaise intention de ces auteurs de lettres anonymes qui tendent à préoccuper les gestionnaires du vrai travail  et détourner  leurs esprits et leurs efforts de leur véritable mission quotidienne qui est de servir les assurés, car l’histoire des lettres anonymes dure et perdure et les auteurs sévissent toujours sans être inquiétés. 

Ahmed. B
Mercredi 15 Mai 2013 - 09:37
Lu 1131 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+