REFLEXION

RELIZANE : Un colloque pour une nouvelle politique de la santé

Dans le cadre du dialogue et de la concertation, initiés par le Ministère de la santé, pour l'élaboration d'une nouvelle politique de la santé qui répond réellement aux aspirations de la population.



RELIZANE : Un colloque pour une  nouvelle politique de la santé
Suite aux recommandations de la conférence nationale, la direction de la santé de la wilaya de Relizane a organisé ce jeudi, un colloque de deux jours à l'amphithéâtre du centre universitaire en présence de toutes les parties prenantes du secteur, médecins, paramédicaux et autres, honorées par la présence de M. Abdelkader Kadi, wali de Relizane, qui a ouvert les travaux et l'ensembles des cadres civiles et militaires. Dans son allocution d'ouverture, le docteur Mohamed Meraoui, DSP, a souhaité la bienvenue aux personnes présentes tout en expliquant l'objectif de cette rencontre qui revêt une importance capitale. Le wali, pour sa part, a rappelé la situation du secteur de la santé le lendemain de l'indépendance où l'Algérie ne disposait que de 10 hôpitaux qui ne répondaient nullement à la demande de la population alors qu'aujourd'hui, notre pays, poursuit-il, dispose de 353 hôpitaux, 6200 points de proximité et le nombre de praticiens a atteint les 52 000. Tout cela grâce à l'effort consenti par les hommes qui œuvrent toujours à améliorer le secteur et le rendre plus performant. De son coté, M. Benkaci, représentant du Ministère de la santé a amplement, a expliqué l'évolution du secteur de la santé tout en rappelant aussi les acquis réalisés depuis l'indépendance comme il a tenu à préciser que les 08 ateliers de ce colloque auront à charge d'établir de nouvelles visions, capables d'aider à tracer une nouvelle politique de la santé dans notre pays surtout qu'aujourd'hui dit-il, nos hôpitaux leur incombent la lourde responsabilité de prendre en charge de nouvelles pathologies autres que les maladies sexuellement transmissibles tel que le diabète, le cancer et autres maladies qui n'étaient pas trop répandues dans notre pays. M. Benkaci a aussi parlé de l'industrie pharmaceutique en notre pays, car la fabrication des médicaments est une culture que nous menons avec beaucoup de persévérance, conclut-il. Lors de cette rencontre qui a été couronnée par des résolutions et recommandations qui seront prises comme plate forme dans l'instauration de cette politique générale de la santé, la DSP a honoré ses travailleurs retraités par des présents qui leur ont été remis par le wali et l'ensemble des cadres présents. Rappelons qu'a la marge de cette visite, le député FLN, Belkacem Bellabes, a parlé à bâton rompu de la situation du secteur de la santé en notre pays en présentons une constatation réelle sur les carences et en proposant la manière de les résoudre. Ses idées ont été bien accueillies par le représentant du Ministère et les cadres qui lui ont proposé de prendre part aux ateliers pour les animer dans l'intérêt général. Hadj belkacem, ne laisse jamais une occasion passer sans plaider la cause d'autrui et c'est ça le député que nous cherchons.

Abed Zeggai
Samedi 19 Février 2011 - 23:01
Lu 918 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+