REFLEXION

RELIZANE : Que vont devenir les locaux du Président ?



 L’idée générale qui se dégage à propos des locaux dits  du Président dans la  wilaya  de relizane suscite beaucoup d’interrogations à bien des égards. A cet effet, il est utile de signaler  de prime à bord que certaines communes par manque d’assiettes où d’artisans susceptibles de les prendre en charge, n’ont pas ou très peu construits ces locaux, à l’exemple des communes de  Ramka, d’El Hassi , Had El Cheka , El Merdja, Sidi Abed, Beni Zantis etc… En ce sens, notons  que seulement  21 communes des 38 existantes ont atteint leurs objectifs sans pour autant trouver les candidats concernés. Pour en être bénéficiaire, l’artisan espère un allègement des conditions exigées pour une éventuelle ouverture des droits à des activités d’ordre commerciales. Des communes cylindrées constituant le territoire comme Oued Rhiou, Ammi Moussa ont bénéficié de ces avantages dont le chef lieu de la wilaya en l’occurrence  Relizane qui s’est emparé de la part du lion avec un lot de plus de 800 box repartis à travers plusieurs cités mais inégalement au point où certains locaux bâtis dans des cités peu  commerçantes comme Hai Satal ou bien El Ziraiya ont été  désertés ou carrément abandonnés. Pour rappel, malgré que l’ex wali Kadi Abdelkader avait mis en demeure les jeunes bénéficiaires  à occuper les lieux dans les 3 mois qui suivent l’acte d’attribution du box, faute de quoi des mesures administratives allant jusqu’ à la résiliation de l’acte seront prises à l’encontre de ceux qui abandonnent ou changent d’activité sans autorisation n’ont pas changées les choses.       

Gana H.
Dimanche 31 Août 2014 - 17:41
Lu 90 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+